Campylobacter : la bactérie inconnue la plus proche de nous ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 26/01/2016 - 12h02
-A +A

Si nous sommes nombreux à connaître salmonelles et listeria, qui causent beaucoup de gastro, les campylobacter sont moins célèbres. Allons à leur rencontre… Mais pas de trop près !

PUB

Campylobacter : la première cause de diarrhées

Les bactéries campylobacter sont la première cause de diarrhées dans nos pays – on les retrouve dans 10% des cas environ. Les diarrhées en question sont bénignes dans l’immense majorité des cas, même si elles peuvent occasionner des décès dans les pays en voie de développement, surtout chez les enfants de moins de deux ans. Au-delà des jeunes enfants, les diarrhées à campylobacter sont, comme les autres gastro-entérites, particulièrement dangereuses pour les personnes âgées, les femmes enceintes et les personnes dont l’immunité est diminuée.

Dans les cas ordinaires, la maladie ne dure que quelques jours et guérit d’elle-même. Le seul traitement conseillé est de boire beaucoup, éventuellement des liquides de réhydratation pour les jeunes enfants ou les personnes âgées. Les gastro-entérites liées aux campylobacter se signalent par un début brutal de la maladie ; les selles peuvent contenir du pus ou du sang. On constate aussi des douleurs abdominales et musculaires, et de la fièvre.

Les complications des diarrhées à campylobacter sont très rares, mais elles existent.

Consultez votre médecin si les symptômes ne disparaissent pas d’eux-mêmes en quelques jours.

Campylobacter : quelques précautions pour éviter la maladie

Les bactéries campylobacter (il en existe trois sortes) sont présentes dans les intestins des animaux à sang chaud, donc des volailles et du bétail. C’est donc généralement par la viande que la bactérie peut arriver jusqu’à nous : soit parce qu’elle est mal cuite et contient encore les bactéries, ou parce que la viande crue est entrée en contact direct ou indirect avec un aliment qui a ensuite été mangé sans cuisson. La maladie apparaît entre 1 et 10 jours après l’exposition aux bactéries.

La clé pour prévenir les gastro-entérites à campylobacter réside donc dans l’hygiène alimentaire :

  • cuire la viande avec soin ;
  • nettoyer rapidement tous les ustensiles qui sont entrés en contact avec de la viande crue (planche et couteau), ainsi que ses mains, avant de toucher tout autre aliment ;
  • toujours se laver les mains avant de faire à manger.

Dans les pays où les conditions sanitaires ne sont pas très bonnes, il peut aussi arriver que l’eau soit contaminée par des bactéries campylobacter. C’est pourquoi il est conseillé d’éviter la consommation d’eau courante qui n’aurait pas été bouillie auparavant, ainsi que de fruits lavés, de boissons rafraîchies par des glaçons, etc.

Initialement publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 26/01/2016 - 12h02 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 26/01/2016 - 12h02
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Le Campylobacter vole dans les plumes du poulet Mis à jour le 13/01/2004 - 00h00

La campylobactériose constitue l'une des principales causes de diarrhée dans le monde. Or, l'usage systématique des antibiotiques dans la production avicole rend ce germe résistant aux traitements…

Quand la "gastro" nous tient Publié le 26/01/2015 - 16h29

Appelée autrefois grippe intestinale , la gastro-entérite apparaît généralement en hiver sous forme d'épidémie. Elle touche souvent les collectivités, dont les écoles, et plusieurs membres d'une même famille.

Plus d'articles