Calculs et lithiases: pourquoi augmentent-ils?

Mise à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 21/09/2012 - 11h45
-A +A

La maladie lithiasique touche 1 à 2% de la population, mais les personnes concernées sont de plus en plus nombreuses.

Que se passe-t-il?

Quelles sont les causes de cette hausse des lithiases?

PUB

 

La quantité de boissons est un facteur déterminant des lithiases

La déshydratation joue un rôle important dans l'apparition des calculs puisque leur formation est due à une précipitation des cristaux.

Inversement, le fait de boire beaucoup et régulièrement limite la cristallisation dans les voies biliaires, rénales et urinaires.

En conséquence, dans les pays tempérés, le risque de développer des calculs augmente beaucoup lors des saisons chaudes ou à l'occasion de voyages dans les pays chauds.

Sur le même principe, certaines professions sont plus à risque: les cuisiniers, les marins, les fondeurs, etc., car ils sont davantage exposés à la déshydratation. Mais c'est également le cas de certaines professions stressantes qui s'accompagnent d'un déséquilibre alimentaire et d'une insuffisance en boissons.

Lithiases: l'influence de notre alimentation

La fréquence des lithiases est fortement liée à l'évolution de notre alimentation.

Rappelons qu'il existe différents types de calculs selon leur composition:

  • calculs d'oxalate de calcium (80% des calculs),
  • calculs de phosphate de calcium,
  • calculs de phosphate ammoniaco-magnésien,
  • calculs d'acide urique.


Ainsi, plus ces éléments sont présents, plus la cristallisation est intense.

Certains facteurs de risque sont évidents liés à un apport excessif:

  • d'oxalates (jus de pamplemousse, jus de fruits en boîte, cola, thé, café, chocolat…),
  • de purine (viande) et de calcium soit par abus de laitages,
  • de vitamine D,
  • soit en raison de certaines affections (hyperparathyroïdie, corticothérapie, production excessive de calcium par le rein, etc.).


Concernant les calculs biliaires, une alimentation riche en sucres simples, en graisses et en calories, et pauvre en fibres, engendre le surpoids, lequel est un facteur favorisant la formation des calculs.

Contre les calculs rénaux, une alimentation pauvre en fruits et légumes est à risque car ces aliments augmentent l'excrétion de citrate, un important inhibiteur de la cristallisation des sels dans les voies urinaires.

Et enfin, certains calculs (acide urique, cystiniques) dépendent du pH des urines, lequel peut varier selon le type d'aliments.

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 28/10/2008 - 00h00 et mis à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 21/09/2012 - 11h45

Société nationale française de gastro-entérologie (SNFGE); Association française d'urologie (AFU); Information hospitalière.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Fruits et légumes versus calculs urinaires Mis à jour le 22/11/2005 - 00h00

Contre la formation de calculs urinaires, on conseille de boire beaucoup d'eau. Mais le régime alimentaire est également très important, et notamment les apports en potassium. Les fruits et les légumes étant justement très riches en potassium, il est...

Plus d'articles