C’est chez nous qu’on mange le mieux !

Article créé le 20/01/2014 - 10h46 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 17/01/2014 - 17h46
-A +A

Ou presque !

Si les Pays-Bas, la Suisse et la France nous dépassent, la nourriture en Belgique reste de très bonne qualité.

PUB

Une étude Oxfam sur la qualité de l’alimentation

Oxfam s’est intéressé à de nombreux critères : la quantité des aliments disponibles sur le marché, leur prix par rapport aux revenus moyens dans le pays, la qualité des aliments et celle de l’eau potable, et enfin les conséquences sur la santé d’une éventuelle mauvaise hygiène alimentaire de la population (obésité, diabète etc.)

A partir de tous ces critères, tous les pays ont été classés. Sans surprise, ce sont les plus pauvres que l’on retrouve tout en bas du classement, avec en dernière place le Tchad où la situation est réellement préoccupante : aliments chers malgré leur mauvaise qualité, mauvaise hygiène… Un enfant tchadien sur trois est trop maigre pour son âge.

Un rappel salutaire

S’il peut être un peu étonnant de juger les pays les plus pauvres et les plus fortunés de la terre, cela peut constituer un rappel bienvenu.

La nourriture chez nous (c’est-à-dire en Belgique, mais aussi dans le reste de l’Europe, puisqu’à part l’Australie, les 12 premiers classés sont tous des pays de l’Europe de l’Ouest) est d’excellente qualité et donne à tous les moyens de très bien se nourrir. Nous devrions nous en réjouir…

Et pourtant, ce n’est pas le cas. Les Belges semblent en majorité, selon une étude récente publiée dans le Soir, manquer de confiance dans leur nourriture. Rappelez-vous des gros titres du mois dernier : plus de la moitié des Belges estiment que la majorité des produits alimentaires en magasin présentent un risque pour leur santé ! Et en plus nous souffrons de nombreuses maladies qui sont liées, au moins en partie, à une mauvaise hygiène alimentaire : maladies cardiovasculaires, diabète et certains cancers sont liés au surpoids et aux excès alimentaires de manière claire.

Billet initialement publié le 20/01/2014 - 10h46 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 17/01/2014 - 17h46
Ce billet fait partie du blog : Le blog de la Rédaction
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Contre l'obésité, stop à la malbouffe au bureau Mis à jour le 21/09/2009 - 00h00

On ne cesse de nous le répéter: pour résister à l'épidémie d' obésité , il faut manger équilibré! Si ce conseil est applicable à la maison de manière relativement simple, au bureau cela relève plutôt de la quadrature du cercle... Le projet FOOD prend...

Accordons plus d'attention aux protéines Mis à jour le 01/03/2005 - 00h00

Plus que la quantité, c'est maintenant la qualité des nutriments que nous ingérons qui semble primordiale dans la prévention des maladies dégénératives. C'est déjà vrai pour les graisses et les glucides. Les protéines n'échappent pas non plus à la rè...

Plus d'articles