Brûlures d'estomac et remontées acides : conseils pratiques

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 18/07/2017 - 11h41
-A +A

Aigreurs, brûlures et remontées acides sont des symptômes digestifs très désagréables. Si le premier réflexe est de recourir à un médicament anti-acide, il est ensuite nécessaire de prévenir les récidives.

PUB

Quand la digestion provoque des maux d'estomac...

L'estomac est l'organe clé de la digestion. C'est en lui que la nourriture est stockée et traitée par les acides gastriques pour alimenter l'organisme (la digestion dure en moyenne 2 à 3 heures). Pour diverses raisons, il arrive que certains aliments soient très difficiles à digérer et qu'ils produisent des gaz. Les signes sont alors multiples : lourdeur d'estomac, sensation de trop-plein, flatulences, éructation, spasmes, crampes d'estomac, voire nausées. Parfois également, c'est l'acidité du contenu de l'estomac qui tend à remonter et à franchir le sphincter donnant accès à l'oesophage (reflux gastro-oesophagien). Dans ces conditions, les symptômes sont principalement des aigreurs et des brûlures d'estomac.
 

Prévention des troubles digestifs

Les médicaments anti-acides auront raison de ces troubles passagers. Mais pour éviter de devoir les utiliser trop souvent, le respect de certaines règles s'impose.

Alimentation

  • Eviter les repas trop copieux et trop riches. Préférer des repas légers plus fréquents.
  • Eviter ou limiter certains aliments et boissons : produits gras, fritures et produits laitiers qui stimulent la production acide de l'estomac, boissons gazeuses qui provoquent des ballonnements, l'alcool qui favorise le relâchement des sphincters, tout comme les boissons contenant de la caféine (café, thé, coca-cola...), la menthe, les agrumes, etc.
  • Boire un grand verre d'eau pour faire reculer les remontées acides.

Gestes simples

  • Ne pas porter de vêtements ni de ceinture trop serrés.
  • Ne pas s'allonger après le repas. Si vous devez vraiment vous coucher moins de 2 à 3 heures après le dîner, surélever la tête du lit.
  • Dormir sur le côté gauche préférentiellement.

Hygiène de vie

  • Arrêter de fumer et éviter les lieux enfumés.
  • Eviter l'aspirine, qui peut avoir un effet aggravant, tout comme certains antibiotiques.

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 18/12/2007 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 18/07/2017 - 11h41

http://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/CDM/UsageOptimal/Brulures-estomac/CdM-Brochure-estomac-fr.pdf

Notez cet article
PUB
A lire aussi
Brûlures d’estomac : comment survivre aux fêtes ? Publié le 26/12/2017 - 10h01

Les fêtes approchent avec leurs promesses de grande gastronomie et d’abondance. Or si vous êtes sujet aux brûlures d’estomac , vous vous demandez comment en profiter sans accentuer vos douleurs digestives ? Voici quelques conseils pour profiter des f...

Reflux gastrique ? Dîner trop tardif ! Mis à jour le 24/10/2006 - 00h00

Le conseil classique donné aux personnes souffrant de remontées acides s'avère extrêmement judicieux, à savoir : respecter un délai de 3 heures entre le dîner et le coucher. En decà de cet intervalle, le risque de reflux peut être multiplié jusqu'à 7...

Brûlures d'estomac : les erreurs à ne plus faire à table Mis à jour le 08/08/2017 - 17h11

Le reflux gastro-œsophagien (RGO) est très courant. Habituellement désigné par son principal symptôme, les brulures d’estomac, il est lié à des remontées acides depuis l’estomac jusque dans l’œsophage. Quelques précautions notamment au cours des repa...

Plus d'articles