Bronchiolite : comment m’assurer que mon bébé va bien ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 24/02/2017 - 15h29
-A +A

PUB

Bronchiolite : la prise en charge à la maison

En dehors de ces cas particuliers, la plupart du temps le suivi de la bronchiolite est relativement simple. Il faut avant tout aider bébé à évacuer le mucus en le mouchant régulièrement, et savoir repérer les signes qui demandent une autre prise en charge que celle des parents.

Les signes qui doivent alerter :

  • Le bébé a du mal à respirer (les ailes de son nez bougent quand il inspire, par exemple, ou sa respiration devient bruyante).
  • Il boit moins de la moitié de sa ration habituelle, ou ne mouille pas ses couches pendant 12 heures.
  • Sa peau prend une teinte bleue ou mauve. (c’est un signe de manque d’oxygène dans le sang)
  • Il ne réagit pas normalement : difficile à réveiller, atone, etc.

En présence des ces signes, il est indispensable de contacter ou recontacter son médecin. Le traitement de la bronchiolite à l’hôpital n’est parfois que l’affaire de quelques heures. Le but est d’aider le bébé à respirer, grâce à une assistance respiratoire ou en lui fournissant simplement de l’oxygène, le temps que son corps se débarrasse du virus. La mise en place d’une perfusion peut aussi être nécessaire.

Initialement publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 07/11/2016 - 10h10 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 24/02/2017 - 15h29

http://www.cbip.be/fr/articles/2641?folia=2638

Notez cet article
PUB