Les bons tuyaux pour ne pas grignoter au boulot !

Mise à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 11/04/2017 - 10h40
-A +A

PUB

4. Soyez à l'écoute de votre corps

Votre estomac vous tiraille-t-il ? Avez-vous des maux de tête ? Vous sentez-vous faible ? Ces signes ne trompent pas : vous avez faim. Dans le cas contraire, vous pêcherez probablement plutôt par gourmandise…...

5. Faites de vrais repas

Pour réduire le grignotage, la solution la plus radicale est de modifier la composition de vos repas principaux. En effet, pour tenir jusqu'au repas suivant sans avoir une « faim de loup », vous devez ingérer de l'énergie « durable ». A ce jeu, les meilleurs carburants sont les féculents comme :

  • le pain (blanc, gris, aux céréales et surtout complet),
  • les autres produits céréaliers (pâtes, riz, blé précuit, céréales petit-déjeuner riches en blé complet…),
  • les pommes de terre ou les légumes secs (lentilles, pois chiches…).

Vous pouvez en manger à chaque repas et selon votre appétit, car par les sucres qu'ils apportent, l'état de satiété est maintenu plus longtemps. Associez-les systématiquement à une portion équivalente (en poids) de fruits et de légumes qui, grâce aux fibres qu'ils contiennent, ont aussi le pouvoir de rassasier et retardent l'envie de manger.

 

Initialement publié par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le 12/09/2006 - 00h00 et mis à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 11/04/2017 - 10h40
Notez cet article
PUB