Isabelle Eustache, journaliste Santé

Les bonnes raisons de faire une pause déjeuner

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 13/03/2017 - 16h57
-A +A

Plus de la moitié des Belges font une pause à midi. Que fait-on pendant cette coupure du milieu de journée ? Avec qui et que mange-t-on ? Quant aux bénéfices, ils commencent à être bien appréhendés : nutritionnels, sociaux, bien-être, détente…

A quoi sert une pause de midi ?

Selon une étude réalisée dans 14 pays par le groupe Edenred-Ticket Restaurant en avril 2016 auprès de 2.600 personnes, 54% des Belges font une « vraie » pause déjeuner, de plus de 30 minutes. A comparer à 27% des Britanniques, 36% des Américains, 57% des Allemands et… 77% des Français, détenteurs du record.

Cette coupure en milieu de journée est de plus en employée pour faire du sport ou des courses en avalant un sandwich, mais elle reste avant tout consacrée à un repas traditionnel, pris à table.

La pause déjeuner : avec qui ?

La pause déjeuner est avant tout un moment de détente (pour 56% des personnes interrogées) et de convivialité. En effet, la pause est souvent partagée avec des collègues. Certains rentrent même chez eux pour retrouver leur famille. 

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 13/03/2017 - 16h57

La pause déjeuner, un secret de l’exception alimentaire française, Grain de Sucre, Février 2017.

Notez cet article
PUB
A lire aussi
Pause déjeuner : savez-vous quoi manger ? Publié le 09/02/2016 - 15h55

Dur, dur de faire des repas complets et équilibrés quand le temps et l'équipement sont limités par la vie professionnelle. Heureusement, ce n'est pas pour cela que vous devez vous résigner à des repas de midi malsains : même dans une sandwicherie, vo...

Sauvons notre petit déjeuner ! Mis à jour le 17/10/2006 - 00h00

Un Belge sur cinq zappe régulièrement le petit déjeuner le matin. Rien de comparable avec le tiers des adolescents qui sacrifie chaque jour le premier repas de la journée. Le petit déjeuner est donc en pleine mutation. Or, il existe de grandes raison...

Obésité : pas de grignotage entre les repas Mis à jour le 14/11/2006 - 00h00

Le CRIOC a mené l'enquête pour évaluer l'ampleur du phénomène du grignotage . Même si l'attachement aux repas conviviaux reste important, 42% des sondés mangent entre les repas . En cause la multiplication des occasions de consommer, la diversité des...

Plus d'articles