Du bon cholestérol synthétique?

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 11/05/2009 - 00h00
-A +A

Quand on parle de cholestérol, les niveaux de "bon" cholestérol, appelé HDL, sont au moins aussi important que les niveaux de "mauvais" cholestérol, ou LDL. Des scientifiques américains viennent de mettre au point du HDL synthétique. Une voie vers un traitement?

PUB

HDL: le bon cholestérol


Les lipoprotéines sont les protéines qui sont chargées de transporter le cholestérol dans le sang. Il en existe deux sortes: les lipoprotéines haute densité (HDL), où la partie protéines est plus importante que la partie lipides, et les lipoprotéines basse densité (LDL), pour lesquelles c'est l'inverse. Pour la santé cardiovasculaire, l'équilibre entre les deux doit être à l'avantage des lipoprotéines haute densité: un taux de HDL élevé par rapport au taux de LDL est favorable. En effet, le cholestérol HDL ne se dépose pas, ou se dépose moins, sur les parois des artères. Or les dépôts de cholestérol sont la cause de l'insuffisance cardiaque et de la plupart des infarctus…

Du cholestérol en or!


Une équipe de chimistes américains est récemment parvenue à mettre au point des lipoprotéines HDL synthétiques, sur base de nanoparticules d'or, et à étudier leur comportement in vitro. Résultat: ces protéines sont très capables de se lier au cholestérol, ce qui est encourageant puisqu'elles l'empêcheraient potentiellement de se déposer sur nos artères. Une utilisation pour soigner les humains souffrant d'un excès de mauvais cholestérol est donc imaginable; mais entre la découverte d'un chimiste dans son laboratoire et un vrai médicament sur le marché, la route est très longue.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 11/05/2009 - 00h00 Thaxton, C.S., Journal of the American Chemical Society, janvier 2009
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Plus d'articles