Bisphénol A: 80% de notre exposition est alimentaire

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 09/04/2013 - 17h51
-A +A

Après trois années de recherches, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) française confirme les risques sanitaires associés au bisphénol A.

PUB

Une exposition au bisphénol à 80% alimentaire

Plus de 80% de notre exposition au bisphénol A se fait via notre alimentation, et particulièrement par l’intermédiaire des produits conditionnés en boîtes de conserve (environ 50% de l’exposition alimentaire totale).  

L’eau distribuée en bonbonnes de polycarbonate a également été identifiée comme "une source conséquente d’exposition au bisphénol A".

Confirmation des risques sanitaires: femmes enceintes et caissières doivent se méfier du bisphénol A

Concernant les risques sanitaires, les études sur les animaux confirment un risque potentiel chez les des femmes enceintes exposées, portant sur une modification de la structure de la glande mammaire chez l’enfant à naître qui pourrait favoriser un développement tumoral ultérieur.

Reste à savoir par quoi remplacer le bisphénol A?

À ce sujet, le rapport de l'Anses souligne en effet les incertitudes et manques de données quant à l'innocuité des substituts du bisphénol A…  

 

Et en attendant un substitut sans risque du bisphénol A: limitez autant que possible le recours aux plastiques alimentaires!

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 09/04/2013 - 17h51

Dossier de presse de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), 9 avril 2013.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Plus d'articles