• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    0 avis
  • Commentaires (0)

Le biofeedback, se soigner soi-même...

Le biofeedback, se soigner soi-même... Le principe est simple, mais pas facile à expliquer: il s'agit de permettre à une personne de visualiser un phénomène qui se produit dans son corps et dont elle n'a pas conscience. Elle peut ensuite agir sur ce phénomène volontairement. C'est le biofeedback.

Un exemple des potentialités du biofeedback

Un exemple pratique : Marie souffre de vaginisme. Les muscles autour de son vagin se
contractent très fortement, bloquant toute tentative de relation sexuelle. Marie n'a pas conscience de
ces contractions, et elles ne sont pas volontaires. Mais quand, à l'aide d'un appareil
d'enregistrement
, sa kinésithérapeute lui montre sur un écran ces contractions visibles, elle peut
commencer à entraîner Marie à détendre ses muscles. Marie parviendra d'ailleurs à serrer ou desserrer
ses muscles à volonté et apprendra ainsi à son corps à accepter les relations sexuelles.

Le principe du biofeedback est donc de rendre possible une action volontaire sur une activité
physique que l'on ignorait auparavant. Il est utilisé dans un grand nombre de domaines et devrait sans
doute prendre de l'ampleur. Son atout ? C'est une méthode qui permet aux personnes de devenir
autonomes et de s'aider elles-mêmes à aller mieux. Ses limites? Il est autrement plus difficile à mettre
en Œuvre qu'un médicament qu'il suffit de prescrire (pour le médecin) ou d'avaler (pour le patient)!

Cohérence cardiaque

Le vaginisme est sans doute l'application la mieux connue, mais le biofeedback peut servir à
bien d'autres choses. Il est par exemple possible d'enregistrer la cohérence cardiaque, c'est-à-dire
l'harmonie du rythme entre les différents battements cardiaques, leur régularité. Ensuite, on peut agir
sur ce phénomène par des méthodes très simples de respiration ou de relaxation. Bénéfice: une baisse
de l'anxiété parce que le rythme cardiaque influe sur le stress, et une baisse de la tension artérielle
(cette méthode peut être préconisée en association avec les traitements antihypertenseurs).
Ici, le biofeedback rend visible le bien-être procuré par les exercices respiratoires ou de
relaxation. On pourrait dire que vous savez intellectuellement que la relaxation fait du bien, mais que le
biofeedback vous montre son efficacité, ce qui vous aide à travailler dans cet axe - et vous motive
aussi.

Article publié par le 02/01/2008

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 

en savoir plus

image_format_460_230

Essentielles, les huiles essentielles!

  • Nous savons aujourd'hui tirer le meilleur parti des plantes.… De leurs bienfaits thérapeutiques à leurs vertus ...
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
Index ArchivesIndex alphabétiqueIndex des recettesIndex top recherche
Les services