Bilan biologique d'une dénutrition

Mise à jour le 15/01/2007 - 01h00
-A +A

Carence nutritionnelle

PUB

Qu'est-ce qu'une dénutrition ?

Habituellement, une dénutrition est un déficit d'apport principalement, en termes de quantité. Une malnutrition est un défaut à la fois qualitatif et quantitatif des aliments. Une vraie dénutrition par carence alimentaire est rare dans les pays développés, mais dans certains contextes comme une maladie grave (anorexie, sida, cancer) ou le grand âge, la dénutrition n'est pas rare. En France, on estime que 30 à 60 % des malades hospitalisés souffrent d'une dénutrition, surtout des personnes âgées. Dans ce cas, la dénutrition est liée à la fois à une carence d'apport par perte d'appétit mais aussi à un catabolisme accru.Une dénutrition entraîne une fragilisation de l'organisme qui devient alors plus sensible aux infections par exemple.

Pourquoi un bilan biologique d'une dénutrition ?

Un certain nombre d'examens, dont certains sont biologiques, apprécient l'importance de la dénutrition et son retentissement éventuel sur l'état général. Les résultats sont toujours rapportés à une population de référence pour définir un niveau de dénutrition « standard ». Les informations les plus utiles sont fournies par la répétition des examens au cours du temps et l'observation de leur évolution en fonction du temps et en fonction du traitement chez une même personne.

Initialement publié le 01/06/2001 - 02h00 et mis à jour le 15/01/2007 - 01h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Hôpitaux belges : le fléau de la dénutrition... Publié le 01/12/2015 - 16h15

On ne le sait pas assez : la dénutrition guette le patient belge. En effet, chaque hôpital du pays compte de 2 à 6 patients dénutris sur 10. C'est bien entendu dangereux pour les patients, mais cela a aussi un coût estimé à 400 millions d'euros par a...

Plus d'articles