Bigorneaux et bulots

Mise à jour le 16/09/2016 - 16h04
-A +A

Bigorneau et bulot sont des mollusques marins appartenant tous deux à la famille des gastéropodes, terme qui signifie "ventre sur pied". Tous deux ont un corps mou enfermé dans une coquille.

PUB

Bigorneau

Selon les régions ou les pays, il se nomme aussi "brelin", "escargot de mer", "guignette", "littorine" ou "vignot" (ou "vigneau"). Le bigorneau est un petit mollusque marin. Il mesure de 1 à 3 cm de diamètre quand il est belge mais celui pêché sur les côtes du Portugal est plus grand. Sa coquille est gris foncé ou noire, à spires régulières finement striées. Un opercule la ferme qui, en cas de danger, protège le bigorneau à l'intérieur et maintient son corps humide. Le bigorneau est un herbivore qui vit en milieu rocheux et adore l'eau fraîche. Il rampe sur son pied en broutant tranquillement des algues : laitue de mer et/ou ulve sont ses préférées qu'il lèche avec sa "radula", sa langue râpeuse. Doté d'un poumon, le bigorneau respire à l'air libre pendant ses promenades à marée basse. On peut alors le voir, collé sur les rochers et en particulier sous certaines algues brunes. Le bigorneau se récolte jusqu'à 40 mètres de profondeur, à la main par plongée ou par aspiration.

Bulot

La coquille du bulot, jaune ou brune, est en forme de spirales, son pied est blanc tacheté de noir à la périphérie.

La taille moyenne du bulot est de 3 à 5 cm mais elle peut aller jusqu'à 12 cm. Le bulot vit enfoui dans les fonds de sable et de vase jusqu'à 200 mètres de profondeur. Au moment des grandes marées, on le trouve au bas de l'eau sur les plages couvertes de grosses roches. Carnivore macrophage et nécrophage, le bulot se nourrit des cadavres frais de crabes, de vers et de coquillages bivalves. Il est muni d'une trompe qui lui permet de détecter leur odeur.

Initialement publié le 11/08/2006 - 02h00 et mis à jour le 16/09/2016 - 16h04
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Dans votre assiette: la dinde Publié le 20/12/2011 - 10h40

Il faut mettre beaucoup de bonne volonté pour échapper à la traditionnelle dinde des repas de fin d'année. Mais, en fait, c'est la seule période où l'on peut voir - et éventuellement déguster - cette volaille dans son intégralité.

Barbecue et santé : le vrai du faux Mis à jour le 17/07/2012 - 12h26

Les plaisirs du barbecue , c’est maintenant ! Pour apprécier ce mode de cuisson régulièrement tout au long de l’été, et ne prendre aucun risque pour votre santé , quelques précautions s’imposent. Et vous, savez-vous comment cuire au barbecue sans ris...

Dans votre assiette: le foie gras Publié le 20/12/2011 - 10h30

Son nom fait peur. Sa consommation culpabilise souvent. Mais bien à tort, car les lipides du foie gras ont presque la même composition que ceux de cette huile d'olive, dont les bienfaits sont proclamés urbi et orbi.

J'ai trop de courgettes: j'en fais quoi? Mis à jour le 24/07/2012 - 14h48

La saison de la courgette a démarré depuis quelques semaines et pendant tout l'été vous ne pourrez y échapper! Elles prolifèrent dans votre jardin? Vous en avez trop acheté au marché? Voici quelques idées pour conserver vos courgettes pour l'hiver pr...

Plus d'articles