Belviq®, une pilule contre l'obésité! Génial… ou pas?

Article créé le 03/07/2012 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 02/07/2012 - 10h33
-A +A

La FDA, l'autorité américaine des médicaments et de l'alimentation, vient d'autoriser la mise sur le marché d'une nouvelle pilule contre l'obésité, appelée Belviq®.

Faut-il s'en réjouir?

PUB

Pilule contre l'obésité: une nouveauté spectaculaire

Cela fait plus de dix ans que la FDA n'avait plus approuvé la mise sur le marché d'un médicament destiné à lutter contre l'obésité. L'approbation d'une nouvelle pilule appelée Belviq® fait donc les gros titres aujourd'hui, des deux côtés de l'Atlantique.

Il faut se réjouir de tous les progrès dans la lutte contre l'obésité.

A l'heure actuelle, nous ne parvenons en effet pas à juguler l'épidémie en cours, malgré tous les moyens mis en œuvre. Cependant, les pilules anti-surpoids ou obésité ont plutôt une mauvaise réputation.

Elles sont nombreuses à avoir été retirées du marché parce qu'elles présentaient un danger pour le cœur. Et leur efficacité est, en plus, très discutable.

Qu'en est-il de cette nouvelle venue?

Une tactique déjà tentée dans le passé

Belviq® utilise, pour lutter contre le surpoids, les récepteurs de la sérotonine.

Cette hormone joue de nombreux rôles – un peu comme toutes les hormones – mais elle est particulièrement impliquée dans le contrôle de l'appétit. Selon le laboratoire qui présente Belviq®, le médicament permet ainsi de limiter son apport en calories sans souffrir de la faim.

Le hic, c'est que d'autres médicaments retirés du marché dans le passé pour mettre en grand danger le cœur de leurs consommateurs utilisaient déjà les récepteurs de la sérotonine

 

Billet initialement publié le 03/07/2012 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 02/07/2012 - 10h33
Ce billet fait partie du blog : Le blog de la Rédaction
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Plus d'articles