Marion Garteiser, journaliste santé

Les Belges et leur alimentation

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 13/01/2009 - 00h00
-A +A

Notre relation à la nourriture? C'est une histoire d'amour et une histoire de santé. La preuve, une nouvelle fois, avec une étude menée sur plusieurs centaines de Belges.

Des bonnes nouvelles pour l'alimentation des Belges

La plupart des données obtenues dans l'étude sont plutôt positives dans ce qu'elles révèlent du lien entre les Belges et leur alimentation. Ainsi, ils sont conscients de la relation qui unit les habitudes alimentaires à la santé. 54% disent se sentir physiquement mieux quand ils mangent sainement, et 70% pensent qu'ils seront en meilleure santé à court terme s'ils prennent soin d'eux-mêmes.
Une autre nouvelle est à la fois bonne et mauvaise: 77% des Belges disent qu'ils ne sont pas prêts à renoncer au goût au profit de bénéfices pour la santé. C'est plutôt positif, parce que cela indique que nos compatriotes ont envie d'une alimentation savoureuse - or apporter plus d'attention à ce que nous mangeons, et donc faire des repas plus soignés et plus variés, est un premier pas important dans le chemin vers une alimentation saine. Cependant, cette forte majorité donne un autre indice moins encourageant: apparemment, les Belges font encore l'amalgame entre alimentation saine et nourriture fade, sans goût. C'est une idée fausse… Dont il est impératif de se débarrasser.

Des paradoxes aussi

Un Belge sur trois est actuellement en surpoids. Un chiffre qui pèse lourd, sans jeu de mots, sur la santé du pays. Et ce, alors que 73% des Belges estiment manger sainement! Il y a donc forcément un problème quelque part. On peut bien entendu supposer que certains connaissent leurs mauvaises habitudes alimentaires, mais ne les avouent pas - ce n'est pas bien grave. Plus inquiétante, en revanche, est l'idée qu'une proportion importante de nos compatriotes ne connaît pas les véritables bonnes habitudes alimentaires, et ne peut donc pas les appliquer. Ou qu'ils ne sont pas conscients de l'impact des écarts qu'ils s'accordent de temps en temps. La communication vers le public au sujet des bons réflexe santé reste donc importante. Et pas seulement en matière d'alimentation: 28% des Belges estiment en effet que rester en bonne santé est avant tout une question de chance, alors que 28% pensent que la santé dépend principalement des gènes. Or si ces deux facteurs jouent effectivement un rôle, celui-ci n'efface pas l'importance d'un comportement soucieux de sa santé au quotidien.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 13/01/2009 - 00h00 Etude HealthFocus international pour Valio Vache Bleue
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
La santé des Belges (4) : Vous mangez bien ? Mis à jour le 19/11/2002 - 00h00

La vaste enquête sur la santé des Belges s'est aussi penchée sur leur assiette ! Mais, bien sûr, l'enquête a ses limites. Elle ne peut en aucun cas étudié dans le détail ce que consomment les Belges ! tout au plus, elle permet de dégager des tendance...

Plus d'articles