Les bébés nourris au sein, plus intelligents ?

Publié par Adaptation Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 08/04/2002 - 00h00
-A +A

Lait maternisé ou allaitement maternel ? Selon une étude américaine, les bébés nourris exclusivement au sein durant les six premiers mois de leur vie développent davantage leurs aptitudes intellectuelles.

PUB
SOMMAIRE

Lait maternisé ou allaitement ? Toute femme qui a eu des enfants s'est forcément posé la question. L'alimentation a-t-elle réellement un impact sur le développement intellectuel et physique des nourrissons ? D'après une étude américaine, la réponse est positive et sans ambiguïté aucune.

Question de QI

Des chercheurs du National Institute of Health ont comparé les aptitudes physiques et intellectuelles de jeunes enfants selon qu'ils avaient été nourris au sein ou au biberon durant leur jeune âge. L'étude s'est déroulée en Suède et en Norvège, pays dans lesquels les mères nourrissent longtemps leurs enfants au sein. Les bébés participant à l'étude ont été examinés à 6 semaines, puis suivis jusqu'à l'âge de 5 ans. A 13 mois, leurs fonctions intellectuelles et motrices ont été testées, puis leur QI a été déterminé à l'âge de cinq ans.

Jusqu'à 24 semaines, aucune différence dans la prise de poids n'a pu être enregistrée en fonction du mode d'alimentation. En revanche, à cinq ans, les scores de QI des enfants exclusivement nourris au sein durant les six premiers mois de leur vie étaient nettement plus élevés que ceux des autres enfants. Cette observation était particulièrement vraie pour les enfants nés à terme avec un petit poids de naissance.

Il semblerait donc bien que l'allaitement maternel exclusif durant les six premiers mois de la vie contribue plus avantageusement au développement physique et intellectuel des enfants. Ces résultats devraient donc inciter les pouvoirs publics à reconsidérer la durée du congé de maternité. En Belgique, les mères qui travaillent ne peuvent pas allaiter leurs enfants plus de quatre mois et encore, selon la profession, le mois d'allaitement doit être souvent pris sans solde...

Publié par Adaptation Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 08/04/2002 - 00h00 Rao et coll., Acta Paediatrica 2002; 91 (3): 258-260.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Bébé : éviter l'excès de protéines ! Publié le 28/10/2014 - 15h42

Les protéines, tellement conseillées dans l’alimentation des adultes, ne sont recommandées pour les bébés qu’en toute petites doses. Quand on nourrit un bébé avec trop de protéines, le risque d’obésité à l'âge adulte augmente…

La pollution nuit à nos performances mentales Mis à jour le 07/06/2010 - 00h00

Comme si les méfaits de la pollution sur notre santé pulmonaire et cardiovasculaire ne suffisait pas à nous convaincre de lutter pour la qualité de l'air, une nouvelle étude montre que trop de pollution nuit aux performances mentales des enfants .

L'allaitement au sein, une protection contre l'asthme Mis à jour le 29/11/2001 - 00h00

Les bénéfices apportés par l' allaitement au sein sont nombreux et bien reconnus par la communauté scientifique et médicale. En revanche, les avantages apportées par l'alimentation maternelle en ce qui concerne la prévention des maladies allergiques...

Six mois d'allaitement offrent 5% de cancer du sein en moins Mis à jour le 06/08/2002 - 00h00

La maternité est connue pour offrir une protection contre le risque de cancer du sein . Les résultats d'une étude internationale montrent qu'il en est de même de l' allaitement . Nourrir au sein son enfant durant au moins 6 mois, contribue à diminuer...

Plus d'articles