A bas les lingettes !

Article créé le 09/11/2015 - 11h54 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 09/11/2015 - 11h54
-A +A

Le SPF Santé publique vient d’annoncer que les lingettes qui ne peuvent être jetées dans les toilettes devront désormais porter un pictogramme explicite.
C’est un bon début… mais pourquoi ne pas s’en débarrasser complètement ?

PUB

Les lingettes humides sont-elles vraiment utiles ?

Elles en ont l’air, c’est sûr. Une propreté instantanée, sans devoir se mouiller les mains ni rincer d’éponge, c’est l’hygiène à portée de main en permanence. Un bonheur pour les mamans des petits enfants, et tous ceux qui aiment être « vraiment » propres. Sauf que les lingettes ont leur revers, et qu’il est un peu cracra !

Pour commencer, et c’est la raison d’être du nouveau pictogramme, quand ces lingettes sont jetées dans les canalisations elles peuvent les boucher. C’est d’ailleurs, annonce la ministre de la santé publique, à la demande des épurateurs d’eaux usées que la nouvelle mesure entre en jeu… Il est vrai que certaines lingettes peuvent (théoriquement) être jetées dans les toilettes, comme le papier toilette, mais ce n’est pas le cas de toutes. Mais apparemment, jeter des lingettes dans les toilettes est si simple et si facile que nous avons tendance à le faire avec toutes.

D’autres méfaits ou dangers des lingettes

Les lingettes entraînent donc de gros frais pour les épurateurs d’eau – et donc la société dans son ensemble. Mais cela ne s’arrête pas là ! Imbibées de produits polluants, lourdes à transporter et jetées dès leur utilisation, les lingettes sont par définition mauvaises pour l’environnement même quand elles ne finissent pas dans les toilettes. Dans de nombreux cas, elles ne sont pas non plus très bonnes pour la santé : comme on ne se rince pas après utilisation, les produits restent longtemps au contact de la peau, ce qui maximise le risque d’irritations. Et quand les lingettes promettent d’éliminer les bactéries c’est pire encore : les études montrent que les produits d’entretien anti-bactériens font plus de mal que de bien parce qu’ils favorisent les bactéries multi-résistantes.

Billet initialement publié le 09/11/2015 - 11h54 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 09/11/2015 - 11h54
Ce billet fait partie du blog : Le blog de la Rédaction
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Lingettes intimes : amies de nos sexes ? Publié le 14/11/2013 - 11h54

Notre société a horreur des sécrétions et des odeurs corporelles. En matière de sexualité, le sujet est encore plus délicat. La mode des lingettes surfe sur ces obsessions. Mais est-ce vraiment un plus pour notre hygiène intime ?

Hémorroïdes: savoir s’en débarrasser Publié le 10/02/2017 - 15h42

Si on en parle peu, c’est que ces varices souvent très douloureuses sont mal placées; mais l'embarras est injustifié. En effet, les hémorroïdes sont très fréquentes. Ils existent des traitements et une hygiène de vie qui permettent de s’en débarrasse...

Prévenir la tourista Publié le 01/08/2016 - 16h28

Gastro au boulot, tourista lors des vacances, c'est le même très déplaisant phénomène qui fait squatter les petits coins. Comment prévenir la tourista quand on est en voyage de façon à ne pas gâcher ses vacances ?

Hygiène : le juste milieu Mis à jour le 20/09/2005 - 00h00

Les principaux vecteurs de propagation des microbes sont les mains. Mais les règles pour combattre ces ennemis invisibles ne sont pas toujours respectées. Qui se lave réellement et systématiquement les mains avant de passer à table et en sortant des...

Plus d'articles