Baignade : attention à l'otite du baigneur (otite externe)

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 08/06/2017 - 16h59
-A +A

La baignade peut entraîner une otite externe, dite otite du baigneur.

Différente de l'otite moyenne et de l'otite interne, elle correspond à une infection du conduit auditif externe, situé entre le pavillon de l'oreille et le tympan.

Bénigne, elle nécessite toutefois une consultation et un traitement adapté.

PUB

L'otite externe, c'est quoi ? Pourquoi l'appelle-t-on otite du baigneur ?

L'otite externe se rencontre toute l'année, mais plus fréquemment en été, chez les adultes et les enfants qui se baignent beaucoup.

Elle peut être la conséquence d'une allergie, d'une lésion de la peau causée par une dermatite (eczéma), de la présence d'un corps étranger, d'un furoncle, d'un usage intensif du coton-tige ou d'une infection bactérienne.
Dans ce dernier cas, l'eau qui stagne dans le conduit auditif à la suite d'une baignade est souvent responsable.

Quels sont les symptômes de l'otite externe ?

  • La douleur est le premier signe indiquant une otite externe. Elle s'intensifie en tirant légèrement le pavillon de l'oreille.
  • Une rougeur au niveau de l'oreille, laquelle peut également peler un peu.
  • Parfois, un liquide épais, blanc ou jaunâtre s'écoule.
  • Une surdité partielle de l'oreille infectée peut également survenir.

Ces symptômes doivent amener à consulter un médecin.
L'otite externe est une affection relativement mineure, mais qui doit être soignée. De plus, elle peut cacher une infection de l'oreille interne, plus sérieuse.

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 15/05/2007 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 08/06/2017 - 16h59
Notez cet article
PUB
A lire aussi
L'otite externe du chien et du chat Mis à jour le 22/12/2004 - 00h00

Si votre chien ou votre chat secoue fréquemment la tête et se gratte les oreilles, si elles sont sales et sentent mauvais, elles sont peut être le siège d'une inflammation appelée otite.

Un yo-yo dans les oreilles pour lutter contre les otites Publié le 30/03/2017 - 11h35

Un yo-yo ou aérateur transtympanique ne se pose jamais dans l'urgence mais après une période d'observation et si les traitements médicamenteux ont échoué. Il existe trois grandes indications : l' otite moyenne aiguë récidivante du nourrisson, l' otit...

Plus d'articles