Avocat

Mise à jour le 02/04/2013 - 15h18
-A +A

PUB

L'avocat: difficile à choisir...

L'avocat est ce que l'on appelle un fruit "climatérique". Il mûrit après sa cueillette et demande à être délicatement tâté et examiné au moment de son achat.

Un avocat souple sous le doigt est mûr et bon à consommer tout de suite.
Mais si sa peau est très foncée à l'endroit du pédoncule, c'est que sa chair est trop mûre, avec des traces sombres à l'intérieur.

L'avocat n'aime pas particulièrement le réfrigérateur. Il faut le laisser mûrir à température ambiante. Les spécialistes conseillent de l'envelopper dans une feuille de papier journal.

La chair de l'avocat s'oxyde facilement et noircit. On évite cet inconvénient en le citronnant dès son ouverture.

L'avocat se consomme habituellement en entrée, avec de la vinaigrette ou de la mayonnaise. Mais il peut aussi, coupé en cubes, se faire sauter, comme des pommes de terre, à la poêle avec un tout petit peu d'huile.
Il est la base du guacamole.

Avocat et nutrition

L'avocat offre vraiment un intérêt nutritionnel par sa richesse en minéraux et en vitamines.

Sa consommation est donc bénéfique, surtout en hiver. Il est aussi riche en lipides: 14 %, dont 16 % d'acides gras mono-insaturés, essentiellement de l'acide oléique, le même que celui qui se trouve dans l'huile d'olive et qui contribue à préserver les artères.

Mais l'avocat apporte déjà pas mal de calories. Faut-il vraiment y ajouter de la mayonnaise?
Il est tout aussi bon avec un simple jus de citron et de la fleur de sel.

L'avocat renferme de l'asclédine, substance aidant au remodelage du tissu conjonctif, et utilisée en cosmétique pour lutter contre le vieillissement de la peau. Certains conseillent, pour cela, de manger des avocats.
Il n'y a aucun espoir que les petites quantités d'asclédine contenues dans ce fruit aient la moindre influence sur les rides, même si l'on mange beaucoup d'avocats et régulièrement.

Initialement publié le 12/07/2001 - 02h00 et mis à jour le 02/04/2013 - 15h18
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB