Les avancées de la recherche sur la prévention

Mise à jour le 03/12/2010 - 13h53
-A +A

Un réflexe simple à adopter pour réduire son risque de cancer : bouger au moins 30 minutes par jour.

PUB

Poursuivre l’identification des facteurs de risque de cancer

C’est un axe primordial mais très délicat. En effet, le cancer étant par nature lié à plusieurs facteurs cancérigènes, il est difficile d’identifier avec certitude le risque lié à un facteur particulier en l’isolant de son environnement.

Cependant, les efforts en matière de recherche portent leurs fruits : le rôle des produits chimiques, agents biologiques, nutriments, virus… est de mieux en mieux caractérisé. Les efforts se poursuivent actuellement.

Le Plan Cancer 2009-2013 comprend justement un volet important de promotion de la recherche dans le domaine des risques environnementaux et comportementaux de cancer.

Favoriser les actions publiques en matière de prévention

Lorsqu’un facteur de risque est identifié, les pouvoirs publics peuvent évaluer de quelle manière en prévenir les conséquences au niveau de la population. C’est ainsi que ces dernières années, l’utilisation de l’amiante – responsable de mésothéliome – a été interdite et que la vaccination anti-papillomavirus – responsable de cancer du col utérin – est recommandée chez les jeunes filles de 14 à 23 ans.

Plus largement, la prévention des risques liés à l’environnement, notamment dans le domaine professionnel, fait l’objet de plus en plus d’attention.

Le Plan Cancer 2009-2013 prévoit notamment de renforcer la promotion d’action de prévention au niveau du monde professionnel et au niveau de la médecine du travail.

Initialement publié le 09/06/2005 - 02h00 et mis à jour le 03/12/2010 - 13h53
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Cancer du sein: faites du sport! Mis à jour le 12/10/2009 - 00h00

Ce mois d'octobre est traditionnellement consacré à la lutte contre le cancer du sein . Et pour l'association Europa Donna, coalition européenne contre le cancer du sein, le message le plus important cette année est celui de l'importance de pratiquer...

Contre les cancers, bougez-vous ! Mis à jour le 19/07/2005 - 00h00

La sédentarité ne pourvoit pas seulement les maladies cardiovasculaires et le diabète. Elle augmente aussi les risques de cancer. Pour preuve, l'activité physique réduit le nombre de tumeurs du sein et du côlon, dans des proportions non négligeables...

Plus d'articles