Autobronzants : tous les trucs !

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 30/06/2017 - 11h59
-A +A

Ils laissent votre peau indemne de tout dégât lié au soleil, n'ont aucun effet délétère sur la santé, et vous offrent aujourd'hui un résultat vraiment satisfaisant : un teint ensoleillé  par le bronzage même si il pleut depuis deux mois. Les autobronzants ont beaucoup d'avantages, mais il faut savoir les appliquer. Astuces, trucs et conseils suivent !

PUB

Autobronzant : pour bronzer sans danger

L'avantage des autobronzants est qu'ils permettent d'obtenir rapidement un bronzage sans le danger des expositions aux UV naturels ou artificiels.

Alors que le chiffre d'affaires des cabines de bronzage ne cesse de progresser, comme le risque de cancer de la peau, il n'est pas dérisoire de faire la promotion des autobronzants, car eux seuls permettent d'être bronzé(e) sans entamer son capital santé.

L'inconvénient de l'autobronzant est qu'il ne préparent pas la peau au soleil. Autrement dit, vous êtes bronzé(e), mais si vous vous exposez, vous risquez rapidement le coup de soleil. En conséquence, malgré votre peau hâlée, l'application de crème solaire d'indice élevé reste indispensable.

 

Pour un bronzage uniforme : hydratez et exfoliez !

Les principes actifs contenus dans les autobronzants réagissent beaucoup plus sur les peaux mortes et cornées. C'est pourquoi lors d'une application en quantité homogène, les genoux et les coudes par exemple, tendent à prendre une couleur plus foncée. C'est également pourquoi vous devez absolument vous laver longuement les mains à l'eau et au savon immédiatement après l'application d'un autobronzant, au risque de voir la peau de vos mains devenir orangée. Pour limiter ce désagrément et uniformiser le bronzage, il suffit d'éliminer les cellules mortes.

Pour cela nous disposons des exfoliants corporels, à utiliser une à deux fois par semaine sous la douche et sur la totalité du corps (idéalement avant l'application de l'autobronzant), en insistant sur les plis (coudes, genoux, ventre, aine…). Le fait d'hydrater sa peau tous les jours en appliquant un lait corporel par exemple, permet également de limiter la formation de cellules mortes. L'hydratation donne également une peau moins terne, plus lumineuse et augmente la durée de l'effet bronzant.
 

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 12/08/2008 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 30/06/2017 - 11h59
Notez cet article
PUB
A lire aussi
7 conseils pour un bronzage joli et sans traces ! Mis à jour le 13/07/2017 - 11h26

Le beau bronzage qui perdure est celui que l’on acquiert très progressivement, au fils de ses activités, sans exposition particulière et en recherchant l’ombre durant les heures les plus chaudes. En dehors de ces règles de base, voici 7 conseils pour...

Tous les secrets du bronzage Mis à jour le 15/04/2008 - 00h00

Bronzer , il n'y a rien de plus naturel. Notre peau est faite pour. Sauf qu'elle n'avait pas prévu les considérations esthétiques qui font qu'aujourd'hui nous avons toutes, tout le temps, envie d'être bronzées ! Il est possible de concilier notre env...

Bronzée pour la rentrée Publié le 11/09/2017 - 15h27

Quoi de plus agréable que de rester bronzée alors que sonne le glas de la rentrée! Pour garder le hâle de l'été , soins prolongateurs, autobronzant, gélules et terre de soleil sont vos alliés.

Crèmes autobronzantes, pour ou contre ? Mis à jour le 15/06/2004 - 00h00

Les crèmes autobronzantes qui inondent le marché sont tentantes lorsque l'on aime arriver sur son lieu de vacances déjà bronzé ou encore avoir le teint hâlé toute l'année. Mais sont-elles efficaces et surtout font-elles encourir des risques pour la s...

Plus d'articles