Auto-anticorps spécifiques du foie [Anticorps anti-cytosol ; anticorps anti-mitochondries ;anti-LC1]

Mise à jour le 15/01/2007 - 01h00
-A +A

Prélèvement : Prise de sang veineux Bilan : Bilan d'une maladie auto-immune

PUB

Quelles sont les précautions particulières à prendre ?


Il est inutile d'être à jeun avant le prélèvement. Penser à signaler d'éventuels traitements en cours car certains médicaments peuvent gêner l'interprétation du dosage.

A quoi sert cette analyse ?


Les anticorps spécifiques du foie sont des auto-anticorps variées dirigés contre différentes structures du foie. Ils sont retrouvés dans le sang au cours de certaines maladies auto-immunes du foie dénommées hépatopathies (ou hépatites) auto-immunes.

Parmi ces auto-anticorps, ceux qui sont le plus souvent recherché sont les anticorps anti-muscle lisse (ou anticorps anti-actine), les anticorps anti-réticulum endoplasmique (anti-LKM1), les anticorps anti-cytosol (anti-LC1), les anticorps anti-mitochondries...

Initialement publié le 27/03/2003 - 01h00 et mis à jour le 15/01/2007 - 01h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
La jaunisse, c’est quoi exactement? Publié le 22/11/2012 - 12h30

La jaunisse désigne une coloration de la peau et des yeux, liée à un problème au niveau du foie ou des voies biliaires. Mais la jaunisse est aussi très fréquente chez les nouveau-nés , et particulièrement chez les prématurés. Le point sur ce symptôme...

Le virus de l’hépatite C n’attaque pas que le foie Mis à jour le 13/10/2015 - 17h26

Comme son nom l’indique, le virus de l’ hépatite C infecte le foie , entraînant des complications hépatiques telles que cirrhoses puis cancers du foie. Mais pas seulement : les porteurs de ce virus sont aussi plus à risque de développer des complicat...

Maladie de Crohn : l'origine bactérienne se confirme Mis à jour le 12/10/2004 - 00h00

La maladie de Crohn est caractérisée par une inflammation chronique du système digestif, affectant le plus souvent la partie terminale de l'intestin. Ses origines restent mal connues. Depuis longtemps suspectée, l'implication d'une mycobactérie sembl...

Plus d'articles