• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    1 avis
  • Commentaires (0)

Audition : les signes qui relèvent des urgences

Audition : les signes qui relèvent des urgences

Si certains troubles de l'audition peuvent être bénins, d'autres relèvent des urgences absolues. Quels sont-ils, quand et comment réagir ? 

Les différents types de troubles auditifs

En en fonction du type de trouble auditif et de sa durée, le risque peut être anodin ou, à l'opposé, relever des urgences. 

  • Les acouphènes sont des bruits initialement centralisés dans l'oreille, qui s'étendent ensuite dans la tête, donnant des hallucinations auditives, des sensations auditives erronées (bourdonnements, sifflements, grésillements). 
  • L'hypoacousie désigne une baisse de l'audition avec sensation d'éloignement des personnes et une impression de les entendre de loin. Les pertes d'audition se font sur certaines fréquences. 
  • L'hyperacousie désigne inversement une hypersensibilité aux bruits. Tous les bruits paraissent trop forts et entraînent une réelle souffrance. 

 

Quelles sont les situations qui relèvent des urgences ?

Globalement, le comportement d'urgence est fonction de la durée du ressenti.
Ainsi, un acouphène ou une hyperacousie ressentis pendant :
1 minute : aucun critère de gravité, on peut se rassurer.
15 minutes : rien de vraiment inquiétant non plus.
30 minutes : l'inquiétude monte, mais l'atteinte reste bénigne.
24 heures : téléphonez à votre médecin traitant ou à votre ORL. Une surveillance s'impose, si ce n'est un traitement.
48 heures : c'est l'urgence absolue. Il n'est plus question de prendre rendez-vous avec un ORL, il faut immédiatement se rendre au service des urgences ORL de l'hôpital. Cette réaction précoce est le seul moyen de récupérer l'oreille dans 80% des cas. Car une fois installées, les lésions auditives sont irréversibles. Les seules solutions sont alors palliatives : appareil auditif, rééducation de l'écoute, prise en charge psychothérapeutique...

Mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 02/03/2016
Créé initialement par le 10/04/2007

Sources : Conférence SONO Mag, dans le cadre du SIEL, le Salon professionnel des univers du spectacle et de l'événement, "Sur-niveaux et risques auditifs", 13 février 2007.

Cet article fait partie du dossier Nouveaux problèmes d’audition chez les jeunes

Trouvez-vous cet article intéressant ?