• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    0 avis
  • Commentaires (0)

L'audition: un sens trop négligé

L'audition: un sens trop négligéL'ouïe est un sens tout aussi précieux que la vue. Pourtant peu de Belges font contrôler leur audition et très peu sont appareillés. Est-ce par manque d'information? Qui consulter? Comment se déroulent les tests? Quelles sont les solutions?

La surdité n'est pas l'apanage des personnes âgées. La baisse d'audition peut aussi frapper les plus jeunes et les facteurs de risques ne manquent pas, allant des maladies aux nuisances sonores de la vie moderne, en passant par les expositions professionnelles.
Sur les 900.000 Belges malentendants, 40% ont moins de 55 ans.

Autre fait important à souligner, seuls 15 à 20% des malentendants sont appareillés. Par ailleurs, la moitié des Belges n'a jamais fait contrôler son audition.
Comment expliquer cette négligence vis-à-vis d'un sens aussi indispensable à notre autonomie et à nos activités sociales, professionnelles et familiales?
Il est fort probable qu'il s'agisse d'un manque d'information car les tests de dépistage sont simples et les progrès technologiques en matière d'aide auditive sont assez spectaculaires.

Troubles auditifs: que faut-il savoir?

• La perte d'acuité auditive est le plus souvent très progressive, si bien qu'elle peut longtemps passer inapercue, d'autant plus que nous adoptons inconsciemment des comportements compensateurs comme parler plus fort ou monter le son de la télé. D'où la nécessité de faire vérifier régulièrement son audition.
• Symptômes indiquant une baisse auditive: mauvaise compréhension de la parole, augmentation systématique du volume de la télévision, difficultés à suivre une conversation de groupe, fatigue, problème d'attention, agressivité, anxiété.
• Le spécialiste de l'audition est le médecin ORL. Il explore les causes possibles de mal audition, détermine le type et de degré de surdité et prescrit le cas échéant une aide auditive.
• Le médecin ORL réalise un bilan auditif qui comprend une otoscopie (examen complet du tympan et du conduit auditif externe), permettant de vérifier la présence éventuelle de cérumen, de suppuration de l'oreille, d'otite, etc., et une audiométrie. Ce test se réalise dans une cabine insonorisée et dure 15 à 20 minutes. La personne porte un casque sur les oreilles et doit identifier les sons et les mots.
• Une fois l'aide auditive prescrite par l'ORL, il faut se rendre chez un audioprothésiste, spécialiste de l'appareillage. L'appareillage comprend plusieurs étapes: le choix du type d'appareil, l'adaptation, le contrôle d'efficacité immédiate et permanente. Les progrès technologiques ont été considérables et ont permis d'éliminer de très nombreux inconvénients. Les appareils sont aujourd'hui miniaturisés et donc très peu visibles, tandis que les bruits de fond et autres interférences sont fortement minimisées.


Article publié par le 20/03/2007

Sources : Communiqué de presse Resound Pulse, mars 2007.

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 
Publi information
Le printemps est à notre porte. Le bon moment pour tester votre ouïe

Le bruissement des branches, le chant des oiseaux… le printemps nous apporte ses sonorités typiques. Ou pas vraiment ? Si vous souffrez d’un trouble auditif, le chant des oiseaux est le premier que vous n’entendrez plus. Par chance, vous pouvez changer cela. Voulez-vous vérifier la qualité de votre audition ? Faites le test et vous recevrez un rapport détaillé, gratuit et sans engagement.

Faites le test.

en savoir plus

GUIDE SYMPTÔMES ET MALADIES
Analyses et examens
Diététique
Index ArchivesIndex alphabétiqueIndex des recettesIndex top recherche
Les services