Audition : les implants cochléaires expliqués en vidéo

Vidéo publiée le 19/08/2010 - 16h58 et mise à jour par Blausen (Collectif) le 21/03/2017 - 10h11
-A +A

PUB

Lorsque les ondes sonores atteignent l'oreille, elles sont recueillies par l'oreille externe en forme d'entonnoir et canalisées vers l'oreille moyenne. Alors que le son passe dans l'oreille moyenne, les ondes sonores frappent la membrane du tympan. Ensuite, les vibrations se déplacent dans l'oreille moyenne et atteignent l'oreille interne remplie de liquide.

L'oreille interne contient une structure importante appelée cochlée. À l'intérieur de la cochlée, les vibrations sonores font bouger de minuscules cils fixés aux fibres nerveuses. De cette façon, les sons sont convertis en signaux envoyés vers l'encéphale au moyen du nerf auditif.

La maladie, une lésion ou une malformation des cellules ciliées cochléaires est une cause courante de la perte de l'audition ou de la surdité. Ces cellules ciliées défectueuses peuvent envoyer des signaux intermittents ou diffus vers le nerf auditif, ou bien absolument aucun signal. Un dispositif appelé implant cochléaire peut restaurer l'audition en remplaçant ces structures endommagées par un fil implanté dans la cochlée.

Afin de stimuler le processus d'audition, des ondes sonores sont d'abord reçues par un microphone qui pend à l'arrière de l'oreille. Ensuite, les sons passent par un fil métallique mince vers un processeur vocale qui est souvent porté à la ceinture. Ce processeur amplifie et filtre le son avant de le convertir en signaux numériques.

Ces signaux numériques sont renvoyés par le même fil métallique vers un émetteur situé sur la tête. L'émetteur envoie alors des signaux radio vers une unité réceptrice insérée immédiatement sous le cuir chevelu. Puis l'unité réceptrice stimule le fil métallique implanté dans la cochlée, permettant que celle-ci envoie des signaux clairs au nerf auditif.

Bien que la chirurgie endommage de façon permanente la cochlée, les implants cochléaires améliorent grandement l'audition, même chez les sourds profonds. Il existe plusieurs complications potentielles associées à cette intervention, dont il faut parler avec un médecin avant la chirurgie.

Vidéo initialement mise en ligne le 19/08/2010 - 16h58 et mise à jour par Blausen (Collectif) le 21/03/2017 - 10h11
Notez cet article
PUB