Asthme et allergies en hausse: quel est le rôle du climat?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 15/01/2008 - 00h00
-A +A

L'asthme est une maladie de plus en plus fréquente et les manifestations allergiques sont de plus en plus sévères. Comment expliquer ce phénomène? Est-il lié aux changements de notre environnement, qui créent souvent la polémique?

PUB

Plusieurs millions de personnes touchées

En Belgique, 6 à 7% des adultes et 8 à 10% des moins de 18 ans sont asthmatiques. Une composante allergique est retrouvée dans 70 à 80% des cas et chez 95% des enfants. L'asthme est une maladie difficile à prendre en charge, qui se complique encore lorsqu'une allergie y est associée. Les allergènes associés sont difficiles à identifier et parfois multiples: acariens, poils d'animaux, moisissures, pollens... On observe aujourd'hui une augmentation parallèle du nombre de cas d'asthme et de la sévérité des manifestations de l'allergie. Certains pensent à incriminer l'environnement; c'était le thème des derniers états généraux français de l'asthme de des allergies.

L'asthme et l'allergie: les reflets des variations climatiques?

Le changement de climat est en cause. Son impact sur l'asthme et les allergies se fait à deux niveaux:

  • Les conditions météorologiques agissent sur le développement des allergènes
  • Les variations brutales de température, notamment les refroidissements, accompagnées de vent peuvent déclencher une contraction des bronches.
    De plus, le changement climatique et le réchauffement de grande ampleur auxquels on assiste depuis plusieurs années (effet de serre) sont liés à la pollution. Or les polluants sont susceptibles de favoriser la sensibilisation aux allergènes qui passent par les poumons. L'ozone par exemple, produit par des réactions aux gaz d'échappement, entraîne une inflammation des bronches et aggrave l'hyperactivité bronchique. Par ailleurs, les différents polluants peuvent agir en synergie, en préparant ou en renforçant l'action d'autres facteurs déclenchants de l'asthme.
    Sous les effets du réchauffement climatique et de certains polluants capables d'agir sur la croissance des végétaux, les pollens sont de plus en plus variés et apparaissent de plus en plus précocement, notamment en fin d'hiver et en début de printemps. Au final, la quantité des pollens s'est fortement accrue car la saison des pollens ne s'est pas seulement décalée dans le temps mais s'est aussi étendue en durée...

  • Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 15/01/2008 - 00h00 14e Etats généraux de l'asthme et des allergies, 27 novembre 2007.
    Notez cet article
    Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
    PUB
    A lire aussi
    Allergie croisée : pollens et aliments Publié le 10/05/2016 - 16h16

    L' allergie croisée , bien qu'en constante augmentation, reste peu connue. Si certaines sont intuitives comme une allergie croisée à deux pollens ou à deux aliments d'origine proche, d'autres sont plus surprenantes. C'est notamment le cas de l'allerg...

    La rhinite allergique favorise l'asthme Mis à jour le 08/11/2005 - 00h00

    Les asthmatiques souffrent souvent de rhinite allergique , laquelle constitue un facteur aggravant de l' asthme . Mais inversement, les patients atteints de rhinite allergique développent plus souvent un asthme. Ainsi, en cas de rhinite allergique, i...

    Asthme : quels sont les signes ? Publié le 05/05/2014 - 17h15

    On compte près d'un million d’asthmatiques en Belgique. Une cause allergique est retrouvée dans la grande majorité des cas. Comment reconnaître un asthme ? Quels sont les symptômes typiques de la maladie ?

    Plus d'articles