Asthmatiques: ne négligez pas votre traitement contre l'asthme!

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 23/11/2009 - 00h00
-A +A

Une étude britannique récente montre que les patients asthmatiques ne suivent pas toujours à la lettre les instructions qui leur sont données concernant leur traitement contre l'asthme. Pourtant les conséquences peuvent être sérieuses.

PUB

Traitement contre l'asthme: 45% ne le prennent pas correctement


Cela fait longtemps que les médecins soupçonnent que les traitements contre l'asthme ne sont pas pris avec assez de régularité par ceux à qui ils sont prescrits. Une étude récente vient d'objectiver cette réalité. En faisant des prises de sang et en vérifiant le nombre de prescriptions qui avaient été remplies et demandées, les chercheurs ont pu se faire une idée concrète des médicaments que les patients asthmatiques absorbaient. Résultat: 45% des patients ne prenaient pas leurs traitements oraux contre l'asthme comme leur médecin le leur avait demandé. Et 65% de ces mêmes patients ne prenaient pas non plus leurs médicaments à inhaler correctement! Or tous avaient initialement déclaré prendre les médicaments contre l'asthme tels qu'ils étaient prescrits.

Pourquoi les traitements contre l'asthme ne sont-ils pas pris comme il faut?


Il existe plusieurs raisons à ce non-respect des instructions données pour le traitement de l'asthme (on parle de non-compliance). La première est le fait que les personnes souffrant d'asthme ne sont pas toujours conscientes du problème que pose leur maladie. Elles font une crise d'asthme de temps en temps, mais ne se rendent pas toujours compte que leur maladie est chronique. En plus, il est difficile de se résoudre à prendre des médicaments tous les jours quand on ne fait une crise d'asthme que toutes les trois semaines ou tous les deux mois! Enfin, les médicaments contre l'asthme ont, comme les autres, parfois des effets secondaires désagréables.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 23/11/2009 - 00h00 Gamble, J., American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine, novembre 2009 Merci à Martine Spitaels, responsable du service des affections respiratoires au fonds des affections respiratoires (FARES, www.fares.be)
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Et si l’asthme fluctuait au gré des hormones féminines ? Mis à jour le 19/05/2016 - 17h23

Dans la vie d’une femme, l’asthme est une maladie susceptible d’évoluer. Les grandes variations hormonales du cycle menstruel ou lors de la ménopause peuvent parfois entrainer une aggravation de l’asthme, voire une amélioration pendant la grossesse d...

Asthme : et si les antibiotiques calmaient la crise ? Mis à jour le 25/07/2006 - 00h00

Même si l' asthme est bien soigné par un traitement de fond, des crises d' asthme peuvent se manifester. Une étude préliminaire suggère que certains antibiotiques , même en l'absence d'infection, peuvent améliorer les symptômes de la crise d' asthme...

Plus d'articles