Aspartame chez la femme enceinte: pas d'inquiétude à avoir

Mise à jour par Nathalie Szapiro, journaliste santé le 21/02/2013 - 16h27
-A +A

L’Agence européenne de sécurité alimentaire vient de faire le point: aucun problème de toxicité de l'aspartame n'a été démontré aux niveaux d’exposition observés.

PUB

Les études négatives remises en causes

Plusieurs études avaient suscité une certaine inquiétude à propos de l’aspartame, lié à un risque d'accoucher prématurément.

Mais selon l’Agence, les études négatives comportaient des biais: la preuve de dangerosité n'est donc pas faite.

 

Pas de bénéfice non plus

Cependant, si la Dose Journalière Acceptable de l’aspartame (DJA) est officiellement fixée à 40 mg par kg de poids corporel et par jour, dans les faits, faute d’étiquetage explicite, peu de personnes sont capables de dire combien elles en consomment.

L'Agence travaille donc à une éventuelle réévaluation de la dose.

Initialement publié par Nathalie Szapiro, journaliste santé le 21/02/2013 - 16h27 et mis à jour par Nathalie Szapiro, journaliste santé le 21/02/2013 - 16h27

Agence européenne de sécurité alimentaire, février 2013.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Aspartame : il fait toujours peur... Mis à jour le 02/01/2007 - 00h00

En dépit des apaisements réguliers des plus hautes instances sanitaires européennes sur sa sécurité d'emploi, l' aspartame continue à alimenter bien des préjugés. Petit vrai ou faux pour mettre un terme à certaines rumeurs…

Aspartame : il fait toujours peur... Mis à jour le 05/06/2007 - 00h00

En dépit des apaisements réguliers des plus hautes instances sanitaires européennes sur sa sécurité d'emploi, l'aspartame continue à alimenter bien des préjugés. Petit vrai ou faux pour mettre un terme à certaines rumeurs…

Plus d'articles