Arthrite rhumatoïde : une maladie de femme ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 03/07/2017 - 14h48
-A +A

L'arthrite rhumatoïde peut toucher à tout âge, quel que soit le sexe... mais en réalité, les femmes sont les plus affectées. Et par rapport aux hommes, elles en souffrent aussi avec plus d'intensité. Une étude récente a été menée dans 25 pays sur plusieurs milliers de personnes souffrant d'arthrite rhumatoïde, pour étudier les différences entre les sexes en ce qui concerne cette maladie.

PUB

Les femmes plus touchées, et plus gravement affectées, par l'arthrite rhumatoïde que les hommes

Hommes et femmes ne sont pas égaux en ce qui concerne la santé, et l'arthrite rhumatoïde ne fait pas exception. Pour le coup, ce sont les femmes qui sont les plus touchées : elles représentent 79% des malades. La plupart des personnes affectées ont la cinquantaine, même si l'on peut être touché par l'arthrite rhumatoïde à n'importe quel âge. Mais tout cela était déjà su auparavant. L'apport de cette étude est surtout de montrer que les femmes sont plus affectées par l'arthrite rhumatoïde.
 

Des symptômes d'arthrite rhumatoïde plus importants chez les femmes

En effet, les femmes avaient des scores plus élevés dans pratiquement tous les domaines d'évaluation de la gravité de l'arthrite rhumatoïde:

  • Nombre d'articulations gonflées, ou douloureuses

  • Questionnaire visant à évaluer la qualité de vie des patients

  • Nombre de patients qui ne sont pas en rémission après traitement

  • Fatigue

  • Douleur

 

Quelques points où l'égalité des sexes réapparaît...

Face à tous ces éléments, il est évident que l'arthrite rhumatoïde touche les femmes avec plus de sévérité que les hommes. Il y a cependant des domaines dans lesquels ils sont égaux - ainsi, le temps qui s'écoule entre les premiers signes d'arthrite rhumatoïde et la mise en place d'un traitement est la même pour les deux sexes.

Pourquoi les femmes sont-elles plus touchées que les hommes par l'arthrite rhumatoïde?

Il y a plusieurs explications possibles à cette inégalité des sexes face à l'arthrite rhumatoïde. La première est toute simple: les femmes ont moins de force physique au départ. Il est donc logique qu'elles soient plus handicapées et rapportent une qualité de vie moindre quand les forces qu'elles ont sont diminuées par la maladie.
Les hormones sont aussi pointées du doigt. Leur importance est évidente quand on se penche sur l'arthrite rhumatoïde au cours de la vie d'une femme: 75% des femmes voient leurs symptômes d'arthrite rhumatoïde diminuer pendant la grossesse, et 90% subissent une aggravation des symptômes après l'accouchement. Il est donc raisonnable de penser que les hormones femelles jouent un rôle dans l'arthrite rhumatoïde.

Initialement publié par T. Sokka et al., Arthritie Research & Therapy, janvier 2009 le 22/03/2010 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 03/07/2017 - 14h48
Notez cet article
PUB
A lire aussi
Que savez-vous sur l'arthrite ? Publié le 14/12/2015 - 22h44

L’arthrite désigne un ensemble d’affections se manifestant par une inflammation d’une articulation. L’arthrite peut apparaître à tout âge, mais le risque de développer une arthrite augmente progressivement avec l’âge…

Le sport au secours de la polyarthrite rhumatoïde Publié le 11/09/2014 - 15h31

Les traitements les plus efficaces ne sont pas toujours les plus spectaculaires. Et le sport a souvent sa place dans la prise en charge d'une maladie. Cet adage vaut pour les petits bobos quotidiens, mais également pour des maladies plus graves, comm...

Rhumatismes : soupçons sur le café décaféiné Mis à jour le 03/03/2002 - 00h00

La polyarthrite rhumatoïde touche fréquemment les articulations des mains et des pieds. Les facteurs déclenchant de la maladie sont inconnus. Cependant, des facteurs de risque d'origine alimentaire ont été suspectés et en particulier le café. Une étu...

Plus d'articles