Arrêter de fumer pendant la grossesse

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 22/09/2017 - 09h24
-A +A

Idéalement, toute future mère arrêterait de fumer avant que la grossesse ne débute. Mais si ce n’est pas le cas, arrêter le tabac est toujours bénéfique, quel que soit le stade de la grossesse. A condition de savoir comment s’y prendre.

PUB

Pas de médicaments aidant au sevrage pendant la grossesse

Il existe deux médicaments qui luttent contre la dépendance au tabac : la bupropione, un antidépresseur commercialisé sous les noms Zyban® et Wellbutrin®, et la varénicline (Champix®). Ils sont tous les deux efficaces dans la population générale, mais attention, ils sont déconseillés pendant la grossesse. Certaines études sur l’animal ont en effet montré que la bupropione a des effets toxiques sur le fœtus. Concernant la varénicline, les choses sont moins claires, mais l’équilibre entre le bénéfice attendu et les risques encourus n’est pas favorable. Il faut donc trouver d’autres solutions.

Un substitut nicotinique pendant la grossesse ?

Les substituts nicotiniques sont des médicaments qui permettent de continuer à recevoir sa dose de nicotine sans fumer de cigarettes. Ils sont préférables, pendant la grossesse, à la bupropione et à la varénicline. Il ne faut cependant pas en déduire qu’ils sont conseillés. Certaines études indiquent en effet la possibilité d’un risque accru de malformations congénitales. La nicotine est aussi liée à des troubles cardiovasculaires chez le fœtus et chez la future mère. Si les substituts nicotiniques sont utilisés jusqu’à la fin de la grossesse, le nouveau-né peut naître dépendant à la nicotine. Cependant, ces inconvénients sont tout de même moindres que ceux de la cigarette elle-même. Quand l’utilisation de substituts nicotiniques est vraiment nécessaire, elle peut donc se faire, mais en respectant certaines précautions :

  • Éviter à tout prix de combiner substituts nicotiniques et cigarettes.
  • Ne pas utiliser les substituts nicotiniques pendant le premier trimestre de la grossesse.
  • Préférer les gommes à mâcher, comprimés, sprays et autres au patch. Celui-ci entraîne en effet une augmentation de la dose de nicotine reçue par le fœtus.

Initialement publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 26/07/2016 - 16h29 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 22/09/2017 - 09h24

Folia Pharmacotherapeutica, juillet-août 2016

Notez cet article
PUB
A lire aussi
Tabac : quels sont les risques pendant la grossesse ? Publié le 03/06/2014 - 12h06

Le tabac est particulièrement néfaste pour la santé et davantage encore pendant la grossesse, le tabagisme exposant alors à la fois la future mère et le fœtus. Arrêter de fumer est donc impératif avant et pendant toute la grossesse. Le message est tr...

Grossesse : arrêt du tabac avant même la conception ! Publié le 14/11/2014 - 12h43

Les experts ont formulé des recommandations concernant le tabagisme chez la femme enceinte : l'arrêt du tabac devrait avoir lieu avant la conception , et le cas échéant, même au cours de la grossesse le sevrage est bénéfique. Pour les aider, elles pe...

Plus d'articles