A l'arrêt du tabac, mettez-vous au sport !

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 06/06/2017 - 15h22
-A +A

PUB

Premier bénéfice du sport : la prévention de la prise de poids

Attention, le sport d'intensité modéré ne fait pas perdre du poids. En revanche, il aide à prévenir la prise de poids, laquelle est très fréquente à l'arrêt du tabac. Les dépenses caloriques engendrées par l'activité sportive se substituent à celles qui étaient inhérentes au tabagisme.

Rappelons que fumer s'accompagne d'une dépense d'énergie qu'il faut compenser à l'arrêt, en mangeant moins ou en se dépensant davantage. Or l'arrêt du tabac étant anxiogène pour bon nombre de personnes, l'arrêt du tabac a plutôt tendance à s'accompagner d'une prise alimentaire, notamment sucrée, favorable à la prise de poids. La pratique d'un sport est un dérivatif très efficace.

Réduction de l'anxiété et équilibre psychologique

Anxiété, irritabilité, tendance dépressive, sont des troubles psychologiques qui accompagnent souvent l'arrêt du tabac. C'est pourquoi les aides, dont les substituts nicotiniques, sont conseillés car ils atténuent ces symptômes du sevrage. L'activité physique est ici aussi très utile. Elle représente une source de plaisir palliative et aide à trouver un bon équilibre psychologique.

En conclusion, la pratique régulière d'une activité physique sportive devrait faire partie intégrante des moyens à mettre en oeuvre dans le sevrage tabagique. Il est dommage que ce moyen soit si peu mis en pratique.

Initialement publié par Dr Philippe Presles le 20/10/2014 - 09h47 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 06/06/2017 - 15h22

Tabac Actualités, n°84, janvier 2008.

Notez cet article
PUB