Apprenez à mieux écouter grâce à la reformulation

Publié par Dr Catherine Solano - médecin sexologue le 05/06/2007 - 00h00
-A +A

Savoir communiquer est un art qui semble un don naturel chez certaines personnes. Oui mais… cela s'apprend aussi. En observant les autres et en imitant, certes, mais aussi en réfléchissant, en apprenant et en s'entraînant. Voici donc un exercice qui vous permettra très facilement et de manière amusante de vous entraîner à mieux communiquer.

PUB

Vous avez envie de mieux communiquer avec une personne donnée ? Un des secrets tient dans l'exercice suivant : apprendre à reformuler. Vous observerez que, même dans des situations toutes bêtes, vous pourrez aller beaucoup plus loin dans l'échange que d'habitude ! C'est plus que simple, mais encore faut-il le savoir !
reformuler, c'est répéter ce que vient de vous dire votre interlocuteur, surtout si cela le concerne.
Voici un exemple :

- Comment vas-tu ce matin ?
- Je suis un peu fatigué.
- Ah bon, tu es un peu fatigué.
- Oui, j'ai dû m'endormir trop tard.
- Tu manques de sommeil.
- Oui, j'avais du mal à m'endormir.
- Tu n'arrivais pas à dormir…
- Non, j'avais des soucis qui me tracassaient.
- Tu as ruminé ca avant de pouvoir dormir.
- Oui, ca me tracasse beaucoup.
- Tu es vraiment soucieux.
- Oui, je suis inquiet pour mon emploi.
- Tu crains des changements importants.
- Oui, j'ai peur qu'ils décident de licencier…
- Tu as peur de te retrouver au chômage ?
- En fait, pas tant que ca, ce serait pour moi l'occasion de changer d'orientation, ce à quoi je pense depuis longtemps…
- Ah bon, tu as envie de changer professionnellement ?
- Oui, mais c'est très stressant…
- Etc.

Simplement écouter

La personne qui répond reprend juste ce que dit l'autre. Elle ne joue pas non plus au perroquet évidemment, mais elle n'ajoute rien, elle écoute simplement. Elle s'oublie pour être toute entière à l'autre, totalement disponible à ses soucis (mais ca pourrait être des joies !). Si cet exercice semble extrêmement simple, il n'est pas si facile à tenir. En effet, nous avons du mal à faire passer l'autre au premier plan. Ce ne sont pas les mots qui sont difficiles à trouver, c'est la position d'écoute totale qui demande un effort. Cet effort est d'autant plus important que l'on ne s'intéresse pas vraiment à l'autre. Si cet autre est quelqu'un que vous aimez, que vous avez vraiment envie de comprendre, c'est beaucoup plus facile évidemment !
Pourtant, pour réaliser cet exercice, mieux vaut souvent commencer par quelque chose de parfaitement banal. Vous serez étonné des résultats !

Ouvrir la porte

Ce qu'il faut éviter, c'est de donner des conseils: "C'est vrai, tu devrais te coucher tôt si tu es fatigué, c'est une question de bon sens!". Vous coupez totalement la communication, vous donnez vos conseils sans savoir vraiment de quoi il retourne !
Évitez aussi de vous mettre en avant "Moi non plus, je n'ai pas bien dormi. Cela doit être à cause de la chaleur. Tout le monde dort mal ces temps-ci…" Là encore, vous signez l'arrêt de cet échange, sans même vous en rendre compte!
De même, demander: "Mais qu'est-ce qui te tracasse comme ca?" peut être ressenti par l'autre comme une intrusion, un peu comme si vous faisiez une enquête! Alors, il peut rentrer dans sa coquille. Si au contraire vous lui répondez "Si je comprends bien, tu es vraiment soucieux", vous lui montrez simplement qu'il peut parler, vous ouvrez une porte sans lui poser une question indiscrète!
Cette méthode peut servir dans les échanges parents-enfants, avec son conjoint, ses collègues, ses amis… Même si elle ne doit pas intervenir dans tous les échanges, puisque vous aussi, vous avez besoin d'être écouté par moments!

Publié par Dr Catherine Solano - médecin sexologue le 05/06/2007 - 00h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Apprendre à écouter... Mis à jour le 16/11/2004 - 00h00

" Tous les malheurs de ce monde viennent de ce que les gens ne savent pas s'écouter ". Cette affirmation, formulée par un médecin, frappe par sa simplicité et son évidence. Si l'on savait s'écouter, il y aurait beaucoup moins de disputes, de guerres,...

Beaux principes: attention manipulation! Mis à jour le 11/12/2007 - 00h00

Nous avons tous une morale, et nous connaissons aussi les règles de la morale commune. Lorsque nous nous sentons en porte-à-faux avec ces grands principes, il y a malaise… Et il est facile pour certains individus de profiter de ce malaise. Méfiance…

Comment refuser d'écouter quelqu'un sans le vexer ! Mis à jour le 18/04/2006 - 00h00

Ecouter les autres, être disponible et ouvert, c'est bien. Mais parfois, pour diverses raisons, on ne peut pas ! Et c'est parfois difficile de dire non sans vexer ou culpabiliser . Il n'est pas bon non plus de se laisser envahir par l'autre. Alors qu...

Savoir dire non Mis à jour le 18/05/2004 - 00h00

Non, c'est un mot qui a beaucoup de mal à sortir chez certains adultes ! Pourtant, enfants, nous nous sommes tous entraînés à dire non à nos parents !

Plus d'articles