Appendicite aiguë : bientôt la fin de l’appendicectomie chez l'adulte ?

Publié par Hélène Joubert, journaliste scientifique le 26/01/2017 - 10h35
-A +A

PUB

Un scanner, intéressant en cas de suspicion d’appendicite

Ce qui paraît clair selon cette étude, c’est que passer un scanner est intéressant quand on soupçonne une appendicite (douleurs abdominales et fièvre). Il permet en effet de repérer une appendicite dans 98,5% des cas (2). Malgré de bonnes performances de l’échographie, celle-ci est parfois prise en défaut chez certains patients.

Pour la Dr Karine Pautrat, du service de chirurgie digestive de l’hôpital Lariboisière (Paris), « Avec les machines de dernière génération, l’irradiation par scanner est infime et nous pensons que le bénéfice supplante le risque d’opération inutile et permet dans certains cas de corriger un diagnostic erroné (cancer du côlon ; iléite/ inflammation de l'iléon, le segment terminal de l'intestin grêle ; infection génitale…) ».

Publié par Hélène Joubert, journaliste scientifique le 26/01/2017 - 10h35

(1) The Lancet, Vol 377, Issue 9777, p1573-79, may 2011
(2) Scanner : sensibilité de 98,5% et spécificité de 98% ; Pickhardt PJ and al;Diagnostic performance of multidetector computed tomography for suspected appendicitis. Ann Intern Med. 2011;154(12):789-96,W-291

D’après un entretien avec le Dr Karine Pautrat, service de chirurgie digestive de l’hôpital Lariboisière (Paris).

Notez cet article
PUB