Apnées du sommeil : c'est quoi ? Quels sont les symptômes ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 11/06/2013 - 15h29
-A +A

PUB

Etes-vous concerné(e) ?

La majorité des patients ne se rendent pas compte qu'ils se réveillent de nombreuses fois durant la nuit pour respirer. Généralement, ce sont les compagnons qui leur signalent les multiples pauses respiratoires. Le plus souvent, des ronflements, une somnolence diurne, l'irritabilité, la fatigue, mais également des céphalées matinales, des pertes de mémoire, des difficultés de concentration et une irritabilité, sont des signes du syndrome des apnées du sommeil.

La polysomnographie

Le diagnostic recourt à la polysomnographie, une étude détaillée d'une nuit du sujet dans un laboratoire du sommeil, comprenant un enregistrement de l'activité électrique du cerveau, des muscles respiratoires, de la concentration en oxygène dans le sang et du rythme cardiaque. Aujourd'hui, en cas de suspicion de syndrome d'apnées du sommeil, on propose en première intention une polygraphie respiratoire, qui peut être réalisée dans un hôpital ou à domicile.

Initialement publié par Dr Philippe Burton le 04/03/2003 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 11/06/2013 - 15h29

" Le sommeil en question ", Maryse-Gilda Blaquieres, Coll. Vivre et Comprendre, Ed. Ellipses - Weitzenblum E. et al, Syndrome obésité-hypoventilation. Rev Mal Respir2008;25:391-40 - Société de pneumologie de langue française, Escourrou P. et al., Rev. Mal. Respir., 2010, 27 : S115-23 - HAS, Actualités & Pratiques n°44 décembre 2012, www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1337259/fr/apnees-obstructives-du-sommeil-examens-biologiques-nephrologie-gynecologie-neurologie?xtmc=&xtcr=1.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
Alain7

Suite à des problèmes élevés d' hypertension artérielle, mon médecin de famille m'a conseillé de faire un test de sommeil.
L' examen à révélé jusqu'à 80 apnées par ... heure ! Je souffrais de "pertes de contrôle" de moi-même au volant, le soir, j'étais très irritable sans compter les ronflements très importants.
Depuis un peu plus d'un an, je dors avec une assistance respiratoire (CIPAP) - pose d'un masque ergonomique sur le nez et injection d'air dans le nez (l'appareil est grand comme un cube de 15 x 15 cm et fait très peu de bruit) -
Ma vie à changé, plus de problèmes de conduite (je roule + de 4.000 km par mois), j'ai également perdu 16 kg grâce à un petit régime... et ma famille en récolte les fruits :-)
Les contraintes sont légères par rapport au bénéfice !
Alain, 49 ans

PUB