Les antidépresseurs contre la fibromyalgie

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 26/01/2009 - 00h00
-A +A

Syndrome douloureux accompagné par des troubles du sommeil, une humeur dépressive et une fatigue persistante, la fibromyalgie pourrait toucher jusqu'à 6% de la population européenne. Parce qu'elle a un effet très négatif sur la qualité de vie des patients, il est important de la prendre en charge; les antidépresseurs font partie des premiers médicaments à considérer.

PUB

Fibromyalgie, de la douleur à la dépression...


Le diagnostic de la fibromyalgie repose sur deux critères (définis par l'American College of Rheumatology).
1) la présence d'une douleur diffuse pendant plus de trois mois
2) une sensation de douleur au toucher sur au moins 11 des 18 points caractéristiques de la maladie (certains sont localisés au niveau du cou, d'autres à l'intérieur des coudes, des genoux, au niveau des épaules, etc.).
Ce syndrome douloureux est associé à un ensemble d'autres symptômes, notamment une fatigue intense et un sommeil non réparateur. La plupart des personnes atteintes de fibromyalgie rapportent également des symptômes psychologiques, dont des troubles de l'humeur.
Ce tableau typique de la fibromyalgie se répercute fortement sur la qualité de vie. Or il n'existe pas à ce jour de traitement spécifique de la fibromyalgie. Pourtant, il est essentiel de pouvoir prendre en charge de tels patients.

Nouvelle preuve de l'efficacité des antidépresseurs


Une nouvelle étude vient de confirmer l'efficacité des antidépresseurs. Elle a rassemblé les résultats de 18 essais impliquant un total de 1.400 personnes touchées par la fibromyalgie. La mise en place d'un traitement par antidépresseurs a permis de réduire significativement les sensations de douleur, mais également d'atténuer la fatigue, la dépression et les troubles du sommeil. Sachant qu'il existe différentes classes d'antidépresseurs, certains se sont révélés plus efficaces que d'autres, notamment les antidépresseurs tricycliques.

On retiendra que les antidépresseurs sont efficaces pour améliorer le syndrome douloureux, la fatigue, les perturbations du sommeil, de l'humeur et globalement la qualité de vie des fibromyalgiques.
Il n'en reste pas moins que la prise en charge de la fibromyalgie doit être pluridisciplinaire et notamment faire appel à des solutions alternatives comme les thérapies cognitivo-comportementales, le biofeedback, etc.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 26/01/2009 - 00h00 Häuser W. et coll., JAMA, 2009.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Fibromyalgie: quel diagnostic ? Publié le 18/02/2013 - 11h12

Des douleurs diffuses inexpliquées chez une femme de la quarantaine doivent évoquer une fibromyalgie. Le diagnostic de la fibromyalgie est essentiellement confirmé par un test de la douleur à la palpation sur 18 points prédéfinis.

Zoom sur la fibromyalgie Publié le 30/07/2012 - 10h27

Ce syndrome douloureux n'est pas rare (entre 2 et 4% de la population serait touchée) et il est de mieux en mieux compris. Il reste pourtant l'objet de nombreux mythes... Faisons le point.

Fibromyalgie: la maladie de la douleur Publié le 16/11/2012 - 12h56

La fibromyalgie est un syndrome qui se caractérise essentiellement par une douleur diffuse et une fatigue intense . A cela, de nombreux autres symptômes accentuent encore la souffrance et le handicap quotidien: troubles du sommeil, dépression, troubl...

La DHEA n'est pas utile contre la fibromyalgie Publié le 08/04/2013 - 16h19

La DHEA joue de multiples rôles dans de nombreuses pathologies. Cette hormone intervient dans la fibromyalgie , mais malheureusement les supplémentations en DHEA ne permettent pas de lutter contre la maladie .

Plus d'articles