Anti-TNF, un traitement efficace contre les rhumatismes vertébraux

Publié par Adaptation Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 06/05/2002 - 00h00
-A +A

Les rhumatismes vertébraux sont douloureux et parfois handicapants et les traitements usuels n'apportent pas toujours le soulagement attendu. Une nouvelle classe de médicaments, les anti-TNF semblent se montrer plus efficaces et n'engendrent aucun effet secondaire majeur.

PUB

La spondylarthropathie est une inflammation chronique qui atteint et détruit les articulations situées entre les vertèbres. Elle se manifeste par des douleurs nocturnes ou une sensation de raideur au lever au niveau des lombaires ou du dos. Les médicaments actuels sont souvent peu efficaces.

Essai réussit

On retrouve généralement dans les articulations malades un composé essentiel à la réaction inflammatoire, le TNF (Tumor Necrosis Factor). C'est pourquoi les médecins ont testé l'efficacité de médicaments anti-TNF, qui empêchent celui-ci d'exercer son action inflammatoire. L'un d'eux, l'Infliximab, administré sous la forme de trois injections séparées de quelques semaines, semble donner de bons résultats.Dans cette étude, ne portant que sur 6 personnes, les patients décrivent une amélioration dès le premier jour. Celle-ci se poursuit jusqu'à 12 semaines (fin de la période de suivi des malades). L'amélioration concerne l'ensemble des symptômes de la maladie : amplitude des mouvements, douleurs, gonflements articulaires. Par ailleurs aucun effet indésirable n'a été observé au cours du traitement.

Un traitement d'avenir ?

Les traitements anti-TNF montrent donc, dans cette étude, une certaine efficacité dans la prise en charge de la spondylarthropathie. Si l'absence d'effets secondaires devait se confirmer et si d'autres études prouvaient une efficacité à long terme, il se pourrait bien que les anti-TNF constituent très bientôt un traitement fort usité en rhumatologie.

Publié par Adaptation Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 06/05/2002 - 00h00 Infliximab : Additional safety data from an open label study : (http://www.jrheum.com/subscribers/02/04/647.html) Bradt J. et coll., Journal of Rheumatology 2002; 29: 118-122 : (http://www.jrheum.com/abstracts/abstracts02/118.html)
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Les traitements de la polyarthrite rhumatoïde Publié le 03/04/2013 - 14h04

Du simple traitement de la douleur aux biothérapies en passant par le traitement de fond, la prise en charge de la polyarthrite rhumatoïde a considérablement évolué. Mais cette maladie auto-immune étant très évolutive, les efforts de recherche doiven...

Artériopathies : vive l'exercice physique ! Mis à jour le 25/03/2003 - 00h00

L'exercice physique doit faire partie du traitement de l'artériopathie oblitérante des membres inférieurs. Il faut conseiller à tous les artériopathes de marcher 35 à 55 minutes par jour entre 3 et 5 fois par semaine.

Perfusion cérébrale des parkinsoniens Mis à jour le 22/04/2003 - 00h00

Un facteur de croissance directement perfusé à l'intérieur du cerveau de quelques patients souffrant de la maladie de Parkinson, a donné des résultats remarquables avec une nette amélioration des tremblements et de la maîtrise des mouvements. Un nouv...

Plus d'articles