L'angioplastie expliquée en vidéo

Vidéo publiée le 19/08/2010 - 16h57 et mise à jour par Blausen (Collectif) le 22/11/2010 - 13h33
-A +A

Le cœur est un muscle qui, par ses battements, pompe sans relâche le sang pour l'envoyer dans le reste du corps. Les artères coronaires alimentent le cœur proprement dit en lui apportant l'oxygène et les éléments nutritifs dont il a besoin pour fonctionner efficacement.

Au fil du temps, de dépôts de graisse, appelés plaques peuvent s'accumuler à l'intérieur des artères, ce qui obstrue leur lumière et réduit l'écoulement sanguin. Si des plaques se développent sur des artères coronaires, elles peuvent compromettre la circulation sanguine vers le cœur.

L'angioplastie par ballonnet est une procédure visant à élargir une artère, rétrécie ou obstruée par un dépôt de plaque.

Elle consiste à pratiquer une petite incision dans la cuisse afin d'accéder à l'artère fémorale. Un fil guide est ensuite inséré et poussé dans l'artère fémorale jusqu'au site de l'obstruction.

Un cathéter fixé à un ballonnet dégonflé est acheminé le long du fil guide jusqu'au site de l'obstruction. Lorsqu'il est gonflé, le ballonnet comprime la plaque contre la paroi artérielle, élargissant la lumière de l'artère. Le sang peut ainsi circuler normalement dans l'artère.

Très souvent, lors d'une angioplastie, un stent (armature endoprothétique) est inséré au site de l'obstruction pour éviter que l'artère ne se referme. Un stent est une armature tubulaire formant un treillis métallique, placée autour du cathéter à ballonnet dégonflé. Après guidage du cathéter jusqu'au site de l'obstruction et gonflage du ballonnet, le stent se déploie et adhère à la paroi artérielle. Le cathéter et le fil guide sont ensuite retirés tandis que le stent reste en place.

L'angioplastie et l'angioplastie avec pose de stent doivent être répétées, en cas de récidive d'accumulation de plaque revient.

Vidéo initialement mise en ligne le 19/08/2010 - 16h57 et mise à jour par Blausen (Collectif) le 22/11/2010 - 13h33
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB