Anévrisme de l’aorte abdominale : avez-vous besoin d’un dépistage ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 14/07/2015 - 09h16
-A +A

Nous sommes peu nombreux à connaître l’anévrisme de l’aorte abdominale. Il fait pourtant plus d’un millier de victimes par an en Europe… Et le dépistage est aujourd’hui conseillé pour une partie de la population. En faites-vous partie ?

PUB

Anévrisme de l’aorte abdominale : c’est quoi ?

Un anévrisme, c’est une déformation d’une artère ou d’une veine. Les causes sont diverses, et ils peuvent se présenter sur n’importe quelle artère du corps. Les anévrismes de l’aorte abdominale sont logés dans le ventre. Ils sont relativement fréquents, surtout chez les hommes : entre 4 et 9% d’entre eux en présentent sans avoir de symptômes.

Malheureusement, l’anévrisme de l’aorte abdominale est un affaiblissement de la paroi d’une artère majeure. Et quand il y a rupture de cet anévrisme, l’artère laisse s’écouler une très grande quantité de sang dans le ventre. La majorité des personnes en décèdent dans les minutes qui suivent, sans avoir présenté de symptômes alarmants auparavant.

Le dépistage de l’anévrisme de l’aorte abdominale

Il est aujourd’hui démontré que dépister un anévrisme de l’aorte abdominale chez les hommes de plus de 65 ans est efficace et permet d’éviter des décès. Ce dépistage est déjà en place de manière automatique dans plusieurs pays voisins, comme la France ou la Grande-Bretagne ; en Belgique, rien n’est en place pour l’instant. Il est néanmoins possible de demander à son médecin de se faire prescrire un dépistage de l’anévrisme de l’aorte abdominale.

L’examen est très simple, sans danger et peu invasif – une simple échographie suffit et cela ne prend que quelques minutes. Le dépistage est conseillé

  • Chez les hommes de plus de 65 ans en général.
  • Plus encore chez les fumeurs dont le risque d’anévrisme aortique est augmenté.
  • Nettement moins chez les femmes, chez qui l’anévrisme de l’aorte abdominale est rare (moins de 2%). Votre médecin pourra vous le conseiller s’il y a des cas d’anévrisme dans votre famille.
Initialement publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 15/06/2004 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 14/07/2015 - 09h16

Medscape. Glover, MJ et al., Br J Surg. 2014 Jul;101(8):976-82. doi: 10.1002/bjs.9528. Epub 2014 May 27. Svensjö, S. et al., Eur J Vasc Endovasc Surg. 2014 Apr;47(4):357-65. doi: 10.1016/j.ejvs.2013.12.023. Epub 2014 Jan 31.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Anévrisme de l'aorte, faut-il opérer ? Mis à jour le 05/06/2002 - 00h00

L'anévrisme de l'aorte est une dilatation d'un segment de cette artère (qui part du cŒur et distribue le sang sans tout le corps). La rupture de la paroi trop distendue du vaisseau peut conduire à une hémorragie massive. Que faire pour lever cette ép...

Rupture d’anévrisme: c’est quoi exactement? Publié le 08/02/2011 - 14h08

L’ anévrisme désigne une zone de renflement sur une artère . Le plus souvent, l’ anévrisme siège sur l’ aorte , mais il peut s’installer sur n’importe quelle artère . Le danger avec l’ anévrisme est qu’il peut se rompre …

Plus d'articles