Ampoule

PUB

La peau qui forme ce renflement est morte. Une fois l'ampoule crevée et vidée de sa sérosité, elle se dessèche. Par la suite, la peau suit généralement son processus de cicatrisation et de renouvellement.

Friction répétée et échauffement sur une partie de la peau Cette friction peut être occasionnée par un vêtement, une chaussure neuve, le fait de transporter une valise, etc.

Protéger l'ampoule Il est toujours préférable de laisser l'ampoule intacte en la recouvrant d'un pansement et d'attendre qu'elle se résorbe d'elle-même, lorsqu'elle ne vous gêne pas dans l'accomplissement de vos travaux quotidiens. Ce n'est que si elle est volumineuse et vous empêche de marcher, que vous pouvez la rompre en faisant une petite ouverture à l'aide d'une aiguille stérilisée à l'alcool ou avec un désinfectant. Faites ensuite sortir le liquide et nettoyez le site avec de l'eau et du savon ou avec un désinfectant. Au besoin, vous pouvez appliquer quotidiennement une crème antibiotique. Dans les deux cas, il est préférable de changer le pansement tous les jours pour bien suivre l'évolution de la guérison. Surveiller les signes d'infection Ces signes se manifestent par une augmentation de la douleur, de la rougeur et un gonflement important. Lorsqu'une ampoule est infectée, il est préférable de retirer la peau morte et de nettoyer la plaie avec un antiseptique iodé ou à base de chlorhexidine. Utilisez ensuite une crème antibiotique.

  • Vous constatez la présence d'une infection (augmentation de la douleur, de la rougeur et un gonflement) et vous n'arrivez pas à la contrôler avec les moyens habituels.
  • Vous constatez la présence de pus (liquide opaque blanchâtre ou jaunâtre).
  • Vos ampoules sont importantes en dimension et/ou en nombre.
  • Votre ou vos ampoules ne semblent pas avoir été causées par la friction.

Le médecin détermine la cause. Il effectue au besoin certains prélèvements pour des cultures ou des analyses de la peau. Par exemple, s'il y a du pus ou encore s'il soupçonne la présence d'une maladie de la peau provoquant des vésicules qui ressemblent à des ampoules.

Le médecin applique un pansement pour éviter de crever l'ampoule afin de garder le milieu stérile et de laisser à la peau située en dessous le temps de se régénérer. S'il doit rompre l'ampoule, il commence par désinfecter la surface de la peau, il enlève une partie de la peau morte laissant la peau à nu, puis la recouvre d'une crème antibiotique et d'un pansement. Le pansement doit être changé tous les jours et gardé jusqu'à la guérison de la plaie.

Publié par <a href="/taxonomy/term/18897" hreflang="fr">Dr Benoît Côté, Dermatologue</a> le 03/09/2001 - 02h00 Guide familial des maladies publié sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2001
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Et si c'était un eczéma ? Publié le 10/11/2017 - 10h04

L' eczéma , aujourd'hui plutôt appelé dermatite atopique , est une maladie de la peau fréquente chez les très jeunes enfants, mais qui n'est parfois pas détecté avant l'âge adulte. Comment le reconnaître ?

Ampoules : prévenir et traiter ces maux ordinaires Publié le 03/01/2017 - 17h38

Rien de plus banal qu'une ampoule, surtout en été ou quand on porte des chaussures neuves. Mais ce n'est pas une raison pour baisser les bras ! Il est possible déviter les ampoules en prenant certaines précautions, et aussi de diminuer leur durée ou...

Verrues : comment les traiter soi-même ? Publié le 16/08/2013 - 17h12

Même si les verrues disparaissent souvent d'elles-mêmes, il est préférable de les traiter pour éviter qu'elles ne se propagent ou que vous contaminiez d'autres personnes. Vous pouvez d'ailleurs débuter un traitement contre les verrues à base d'acide...

De beaux pieds en été ! Publié le 02/07/2016 - 21h43

En été, les pieds se déchaussent, les orteils se placent en éventail... L'occasion de se pencher de plus près sur nos petons pour soigner définitivement leurs petits bobos.

Plus d'articles