Aller au contenu principal
PUB
Reprise du sujet inital

Alzheimer : quand faut-il placer le malade ?

Publié par le 14/01/2011 - 14h21
PUB

Ma grand-mère souffre de la maladie d'Alzheimer et son état se dégrade de jour en jour.Elle ne parle plus, ne nous reconnaît presque plus. J'ai peur qu'on soit obligé de la placer dans un établissement spécialisé.Merci de bien vouloir discuter avec moi, si vous êtes dans le même cas.

Signaler un abus






X
Les réponses
Ygor a répondu le

Si vous devez choisir un établissement faites bien attention qu'il soit sécurisé au niveau des voies d'accès que les malades aiment déambuler (et celà leur est nécessaire) d'où risque de fuites !!!  En Belgique les étabissements équipés d'une structure type "Cantou" sont souvent très bien organisés et les malades sont bien pris en charge sans maltraitance aucune et avec un respect de la personne vraiment parfait.

bernard1 a répondu le

Mon père est placé depuis 3 semaines après une période de transition à l'hopital suite à des crises de démence.

Ce que je peux dire, c'est qu'a trop attendre ce n'est que plus dur pour le malade car il y a une perte des repères encore existant pour lui qui peut engendrer une dégradation brutale.

En bref, pour changer d'environnement il faut encore pouvoir comprendre ou l'on est...

Au début de l'année, tant bien que mal, il marchait encore, arrivait à se nourrir.

Aujourd'hui c'est le fond du fond mais l'on se demande toujours juqu'ou cette maladie peut nous ronger en nous épargnant la vie.

Il y a forcement un moment ou c'est plus possible de les tenir à la maison, ne le faite pas trop tard si vous pouvez..

C'est un petit conseil pour du vécu que je me permets de vous donner dans cette voie sans issue qui malheureusement encore aujourd'hui est sans espoir.

Très fort courage à vous! comme à nous tous qui sommes confronté à cette maladie!

CROISES a répondu le

Il ne faut pas avoir peur. J'ai eu le même cas et je vous assure que le personnel d'un établissement peut faire beaucoup plus que vous car il est indépendant vis à vis de la personne alors que les proches sont trop émotionnels.

Patrouille a répondu le

Voici une des décisions des plus diffciiles à aborder surtout pour les proches du malade.

Une situation n'est pas l'autre et pour l'avoir connue, les questions suivants se sont présentés :

-en discuter avec la personne est problématique : elle peut oublier d'en avoir parlé, n'être plus capable d'avoir un avis éclairé, ... et la décision en revient aux proches qui peuvent avoir à s'opposer à l'avis du parent malade, voir à les obliger à "travestir" la décision (comment amener le placement d'une personne qui s'y refuse tout en préservant son intégrité morale ?). S'entourer de l'avis de quelqu'un qui sera objectif, authentique, non intéressé qui connait la maladie et le malade semble impératif mais cette personne n'est pas facile à trouver.

-jusqu'où sommes-nous prêts à courir les risques d'un maintien à domicile ? Le malade se met souvent en danger, la prise en charge devient très lourde et requiert le concours d'un entourage organisé, coordonné pour minimiser la survenue d'accidents et le maintien d'une qualité de vie suffisante.

-la maladie se caractérisant par une perte de la mémoire récente, seuls les souvenirs plus anciens (et donc les repères anciens) peuvent subsister. Le placement peut précipiter un déclin par la coupure qu'il crée avec les quelques repères qui perdurent pour quelques temps encore et créer une souffrance indéniable chez le malade.

-les maisons de repos n'offrent pas toutes les mêmes garanties en matière de bientraitance des résidents ; mieux vaut se renseigner, par exemple, auprès de membres de la famille des résidents, si possible.

Chouquette a répondu le

Je suis tout à fait d accord.nous avons aussi trop attendu et mon beau père n à pas compris ou il se trouvait et pourquoi il y était. Si on avait été plus rapide il aurait pu s y plaire se faire des amis et faire des activités .mais on a voulu attendre et espérer grossière erreur.

beacops a répondu le

Ta grand-mère ne doit pas être placée directement, tout dépend de son état d'avancement dans la maladie, ça peut prendre des années...

Tu peux toujours t'informer auprès de l'association "Alzheimer Belgique asbl" au 02/428.28.19 et des bénévoles répondent aux questions 24h/24 et 7j/7.

Bon courage !

PUB