Aloe Vera

Publié par Audrey Gast en collaboration avec le Dr Jacques Labescat expert en phytothérapie le 22/03/2016 - 17h14
-A +A

PUB

Un gel pour la peau

Le gel d’aloe vera est translucide et gélatineux. Émollient, on peut l’obtenir en raclant la partie interne (sans contact avec l’écorce) de la feuille coupée dans le sens de la longueur. On conseille principalement le gel d’aloe vera contre les brûlures et les coups de soleil. Il favorise la synthèse du collagène. Il possède des vertus cicatrisantes et hydratantes d’où son utilisation fréquente en cosmétologie.

Le gel d’aloe vera aurait également des propriétés sur l’acné, le psoriasis, l’eczéma ou l’herpès. On le recommande également contre les mycoses. L’OMS reconnaît l’usage traditionnel du gel d’aloe vera comme « traitement externe des plaies mineures, des troubles inflammatoires de la peau et des irritations cutanées mineures, y compris des brûlures, des contusions et des abrasions ».

Autres usages de l'aloe vera

Le gel d’aloe vera est riche en vitamines et en minéraux. Il est de plus en plus consommé (dilué) comme boisson « bien-être ». Assurez-vous cependant de la composition de ces boissons qui doivent contenir une proportion très importante de gel stabilisé à froid et exempt d’aloïne laxative contenu dans l’écorce.

Le gel d’aloe vera est parfois recommandé contre le diabète de type 2 car il aurait des vertus hypoglycémiantes. De même, le gel serait capable de bloquer la sécrétion d’histamine, impliqué dans les réactions allergiques. Le gel est considéré comme anti-inflammatoire, antioxydant et bénéfique pour les muqueuses digestives car antibiotique et immunostimulant.

Publié par Audrey Gast en collaboration avec le Dr Jacques Labescat expert en phytothérapie le 22/03/2016 - 17h14
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB