Allergie au pollen, mais quel pollen ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 14/04/2017 - 10h20
-A +A

Les allergies aux pollens sont à l'origine des très ennuyeuses rhinites allergiques, qui font souffrir des milliers de Belges pendant une bonne partie de l'année.

Mais quelles sont les plantes dont le pollen déclenche ces allergies ? Et comment les éviter ?

PUB

Allergie aux pollens de printemps : bouleau, charme et frêne

La plus importante des plantes allergisantes au printemps, c'est le bouleau. Ces jolis arbres à écorce blanche libèrent en effet dans notre air des quantités astronomiques de grains de pollen, et sont aujourd'hui en Belgique les arbres les plus allergisants.

Précisons cependant que la pollinisation, et donc les réactions allergiques, varie naturellement selon les années.

Le pollen de bouleau et de charme se trouve dans l'air entre fin mars et fin avril ; le frêne est parfois présent un peu plus tôt, dès la mi-mars.

Quelles zones éviter pour échapper aux allergies au printemps ?

  • Le bouleau est présent dans de nombreuses forêts. Il est plus rare au bord de la mer, donc un petit séjour à la côte au printemps fera du bien aux allergiques.
  • Le charme pousse dans les bois, fourrés et haies.
  • Le frêne se trouve essentiellement dans des forêts.

Allergies aux pollens d'été : armoise, châtaignier et graminées

Dans cette catégorie, les graminées occupent clairement la première place. Elles sont les plus grandes pourvoyeuses de grains de pollen dans notre air, et leur saison est longue, de fin mai à fin juillet en général.

N'oublions cependant pas le châtaignier, présent en plus faibles quantités mais qui cause tout de même des allergies, entre mi-juin et fin-septembre.

Citons enfin l'armoise, mauvaise herbe très commune et envahissante. Elle pollinise essentiellement au mois d'août.

Quelles zones éviter pour échapper aux allergies en été ?

  • L'armoise pousse au bord des chemins ou dans les terrains vagues ou peu entretenus.
  • Le châtaignier est présent dans les sous-bois, mais aussi souvent dans les parcs ou le long des allées.
  • Les graminées sont évidemment légion dans les champs de céréales, mais on en trouve aussi dans toutes les prairies et au bord des chemins.

Initialement publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 26/03/2012 - 20h49 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 14/04/2017 - 10h20

www.airallergy.be

Notez cet article
PUB
A lire aussi
Vrai / Faux sur les allergies aux pollens Publié le 24/07/2015 - 12h33

Chaque année, les allergiques aux pollens redoutent l’arrivée du printemps. Pas étonnant : entre mars et septembre, on respire jusqu’à 11 millions de pollens par jour ! Il suffit d’être allergique à une espèce de pollen pour souffrir des classiques s...

Allergie croisée : pollens et aliments Publié le 10/05/2016 - 16h16

L' allergie croisée , bien qu'en constante augmentation, reste peu connue. Si certaines sont intuitives comme une allergie croisée à deux pollens ou à deux aliments d'origine proche, d'autres sont plus surprenantes. C'est notamment le cas de l'allerg...

Plus d'articles