Aïe, aïe, caramba, la turista !

Publié par C. De Kock, journaliste santé le 15/06/2004 - 00h00
-A +A

Un vacancier sur trois souffre de la diarrhée du voyageur, communément appelée " turista ". Elle est incommodante, tout particulièrement en vacances, et demande une prise en charge rapide et efficace.

PUB

La diarrhée du voyageur se manifeste par l'augmentation soudaine de la fréquence, du volume ou de la fluidité des selles et peut être associée à des nausées, des vomissements, des douleurs abdominales et parfois de la fièvre. Son origine est principalement bactérienne, parfois virale et plus rarement parasitaire. Dans la grande majorité des cas, il s'agit d'une affection bénigne. La paroi intestinale se régénérant dans les 3 à 5 jours, la diarrhée se guérit généralement spontanément dans ce délai. Toutefois, une prise en charge rapide permet aux intestins de fonctionner à nouveau normalement et au processus de rétablissement de s'activer au plus vite. L'activité excessive des intestins est alors réduite, l'absorption de liquide améliorée, permettant ainsi de normaliser à nouveau les selles.

Quelques règles d'hygiène élémentaires

Vous pouvez prévenir la turista ou, tout au moins, diminuer fortement le risque de la contracter en observant quelques règles d'hygiène élémentaires :

  • boire de l'eau en bouteille et la faire décapsuler devant vous
  • ne pas mettre de glacons dans vos boissons
  • ne pas boire l'eau courante (robinet, douche, piscine,…)
  • privilégier les laitages cuits ou pasteurisés
  • peler les fruits et cuire les légumes
  • bien cuire les viandes et les poissons.

Tenir compte de l'âge et de la gravité des symptômes

Deux critères importants doivent être pris en considération dès l'apparition des symptômes.* Leur gravitéSi la diarrhée ne s'accompagne ni de fièvre ni de sang dans les selles, un traitement aux antidiarrhéïques agira rapidement (souvent dans les 2 heures qui suivent la prise) et réduira le nombre de selles liquides et la durée de la diarrhée. Il ne faut le prendre que tant que les symptômes de diarrhée sont présents. Si la diarrhée s'accompagne de fièvre et/ou de sang dans les selles, il faut impérativement consulter un médecin et la prise d'un antibiotique peut s'avérer nécessaire.* L'âge du patientIl est très important de veiller à ce que le nourrisson ou le bébé ne soit pas déshydraté. En effet, un enfant est beaucoup plus sensible à la déshydratation qu'un adulte. Vous pouvez lui administrer une solution de réhydratation orale (SRO). Il est recommandé de consulter un médecin pour les enfants de moins de 6 ans et il est impératif de le faire pour les enfants de moins de 2 ans.S'il s'agit d'un adulte, le traitement peut être suivi dès l'apparition des symptômes. La règle "beaucoup boire" est bien évidemment d'application.

Un bon conseil : emportez toujours un antidiarrhéïque dans vos bagages.

Publié par C. De Kock, journaliste santé le 15/06/2004 - 00h00 Source : Communiqué de presse " La diarrhée du voyageur ", Immodium, Janssen-Cilag.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Diarrhée aiguë, diarrhée chronique : à surveiller ! Publié le 06/09/2017 - 12h02

Tension désagréable dans le ventre, crampes abdominales... Tous ces aspects de la diarrhée sont douloureux, mais aussi très gênants pour accomplir normalement nos activités sociales et professionnelles. Les causes de la diarrhée sont nombreuses et se...

Turista : la moitié des voyageurs y ont droit ! Publié le 29/05/2017 - 15h00

Près d'un voyageur sur deux souffre d'une turista, ou diarrhée du voyageur, lors de son séjour. Pas toujours bénigne, la prise en charge de la diarrhée du voyageur, sur place et au retour, passe par une bonne hydratation. Peut-on tout simplement évit...

Plus d'articles