Acné

PUB

L'acné vulgaire se présente de la manière suivante :

  • apparition d'un petit bouton blanc (microcomédon) qui peut grossir et devenir un point noir (comédon ouvert). En éclatant sous la peau, le comédon peut s'enflammer et provoquer des boutons rouges ou s'infecter et se transformer en pustules, lesquelles peuvent avoir des dimensions différentes et ressembler à des kystes ;
  • survient normalement au visage mais peut se propager dans le dos et sur la poitrine.

Changement hormonal L'adolescence, le cycle menstruel, la grossesse, l'accouchement et la ménopause entraînent des variations hormonales qui stimulent la production de sébum. Peau grasse Ce type de peau produit davantage de sébum. Les risques d'acné sont donc plus élevés. Médicaments Les anovulants, les antidépresseurs, les antipsychotiques, les anticonvulsivants et la cortisone peuvent causer ou aggraver l'acné. Mauvaises habitudes L'abus de cosmétiques, un entretien insuffisant de la peau, la friction et l'humidité causées par le port répété d'un bandeau ou d'une casquette peuvent obstruer les pores. Environnement de travail Les endroits poussiéreux, aux émanations de chaleur ou d'humidité trop importantes peuvent favoriser l'acné. Stress Il s'agit d'un facteur aggravant de l'acné.

Nettoyer la peau. La peau grasse ou acnéique demande un nettoyage à l'eau chaude pour mieux dissoudre les huiles. Un savon non parfumé (Dove, Neutrogena, Aveeno) est indiqué ; il enlève le surplus de sébum sans trop irriter la peau. Si vous avez la peau très huileuse, recourez à des savons contenant de l'acide salicylique ou du peroxyde de benzoyle. Si votre peau est très sensible, utilisez un substitut de savon, comme le Septivon ou la lotion Cetaphil. Le savon ne peut que retirer l'huile superflue ; il ne prévient pas l'acné. Pour régler votre problème une fois pour toutes, un traitement aux médicaments est nécessaire. Utiliser les médicaments en vente libre Les boutons disparaissent parfois avec le temps, mais si ce n'est pas le cas, toute une gamme de produits pour combattre l'acné vous est offerte en pharmacie. On les trouve sous forme de gel, de lotion et de crème. Ceux qui contiennent du peroxyde de benzoyle (concentration de 2,5 % à 5 %) sont certainement les plus efficaces. Puisqu'ils assèchent la peau, n'oubliez pas que les médicaments contre l'acné sont irritants. Il convient donc de les appliquer en fines couches. Si la peau rougit un peu après les premières applications, ne vous inquiétez pas. Si la réaction est plutôt forte, une diminution de la fréquence d'utilisation (par exemple, un soir sur trois) permet une meilleure tolérance. Augmentez graduellement la fréquence. Peu importe le type de produits médicamenteux, ils doivent être appliqués sur une peau propre. Être patient. Malgré ce qu'en dit la publicité, aucun produit ne vous débarrasse de votre acné en 24 heures. Dans les cas les plus bénins, une amélioration en une semaine peut survenir. Mais de six à huit semaines sont nécessaires avant qu'une amélioration notable soit constatée. Surtout, n'abandonnez pas le traitement en cours. Avant d'affirmer qu'un médicament ne fonctionne pas, au moins six semaines d'utilisation sont requises. Enlever les points noirs Pour se débarrasser facilement d'un point noir, il suffit de le pincer doucement. Utilisez un mouchoir de papier, car les ongles peuvent blesser la peau. Les traitements donnés par une esthéticienne sont aussi valables. Ne pas pincer les boutons rouges Les boutons risquent de s'incruster dans la peau et de laisser des cicatrices. N'y touchez pas. La rupture du kyste peut entraîner une inflammation des tissus environnants et aggraver la réaction inflammatoire. Éviter le maquillage trop épais à base d'huile Procurez-vous des fonds de teint et des fards à base d'eau et non comédogènes. Maquillez-vous légèrement et le moins souvent possible. N'oubliez pas de vous démaquiller. Procurez-vous des nettoyants à base d'acide salicylique, agent asséchant qui a la propriété d'enlever les points noirs. Quant aux produits hypoallergiques, ils servent à minimiser les réactions allergiques, mais n'ont aucun effet sur les boutons d'acné. Appliquer des masques De boue ou d'argile, les masques ont la propriété d'assécher la peau et d'enlever les peaux mortes. Ce nettoyage en surface est cependant impuissant à contrer la surproduction de sébum et l'acné à long terme. Faut-il surveiller son alimentation ? Aucune étude scientifique n'a permis d'établir un lien direct entre les mauvaises habitudes alimentaires, la peau grasse et l'acné. Boissons gazeuses et croustilles ne joueraient donc aucun rôle dans son apparition. Cela dit, les excès ne sont jamais conseillés !

  • L'acné vous donne des complexes.
  • Les boutons demeurent malgré les produits utilisés.
  • Les boutons laissent des cicatrices.

Un questionnaire est adressé au patient et le médecin procède à un examen clinique complet pour identifier d'autres maladies éventuelles associées à un problème d'acné simple. Il peut ensuite suggérer un traitement efficace.

Boutons blancs ou points noirs Pour des boutons non inflammatoires, des kératolytiques, comme la trétinoïne, l'adapalène ou l'acide salicylique, contribueront à régler le problème en deux ou trois mois. Boutons rouges Les cas inflammatoires se traitent en général à l'aide de produits à plus forte concentration de peroxyde de benzoyle (de 10 % à 15 %) ou avec des antibiotiques topiques, sous forme de lotion ou de tampon. Si l'inflammation est très grave, le médecin prescrira des antibiotiques par voie orale qui auront un effet à la fois antimicrobien et anti-inflammatoire. Le traitement peut durer jusqu'à quatre mois. Néanmoins, l'acné peut revenir. Dans les cas extrêmement sérieux, ou lorsque les médicaments n'ont pas donné de résultat, le Roaccutane (par voie orale) est le traitement ultime. De quatre à cinq mois sont nécessaires pour un traitement optimal. Des traitements hormonaux (anovulants) peuvent être envisagés chez les femmes qui ont une poussée d'acné associée au cycle menstruel. Kystes Pour les kystes enflammés (rouges et purulents), une infiltration de cortisone peut être effectuée afin de réduire l'inflammation. Le médecin peut aussi prescrire des antibiotiques oraux ou de le Roaccutane. Dans le cas de kystes non enflammés (jaunâtres) persistants, la chirurgie est envisageable. Cicatrices dues à l'acné Différents traitements peuvent être envisagés, que l'on parle d'application d'un exfoliant chimique par le médecin ou d'interventions chirurgicales. On parle ici de dermabrasion (simple technique esthétique de ponçage superficiel de la peau), de laserbrasion (dermabrasion réalisée au laser) ou de chirurgie corrective (la cicatrice est enlevée de manière à faire place à une autre cicatrice moins apparente).

Publié par <a href="/taxonomy/term/19317" hreflang="fr">Dr Khue Huu Nguyen, Dermatologue, Hôpital Royal Victoria, Montréal</a> le 03/09/2001 - 02h00 Guide familial des maladies publié sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2001
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
L’acné au masculin Publié le 09/09/2014 - 12h10

Points noirs, boutons blancs, nodules, kystes, rougeurs, la peau des hommes est parfois (souvent) sujette à problèmes. À l’adolescence ou à l’âge adulte, l’acné est toujours embarrassante, voire handicapante. Que faut-il savoir sur l’acné au masculin...

Acné et points noirs : j’ai des boutons, je fais quoi ? Publié le 09/04/2013 - 16h06

Parmi la panoplie de produits cosmétiques "anti-boutons", quels sont les indispensables pour les faire disparaître, les camoufler et retrouver une belle peau ? Quels soins choisir contre les points noirs et les boutons d'acné ?

10 idées reçues sur l’acné Mis à jour le 11/04/2011 - 13h51

L’ acné est très fréquente chez les adolescents. Plus ou moins prononcés, les boutons d’acné peuvent empoisonner la vie de nos adolescents. Sachez faire la part des choses entre réalité et idées fausses.

Acné: le soleil, ami ou ennemi? Publié le 23/07/2012 - 16h53

Le soleil améliore très souvent l'aspect de la peau des personnes qui présentent de l'acné. Mais attention, il ne s'agit que d'un leurre qui sera de courte durée. Sans protection contre le soleil, le risque est grand de souffrir d'un rebond d'acné au...

Plus d'articles