L'accouchement prématuré

Mise à jour par Dr Renaud Guichard le 04/09/2012 - 15h49
-A +A

Cette menace qui pèse sur les derniers mois de grossesse n'est pas toujours une fatalité. Si certaines causes comme la béance du col ou le diabète sont permanentes ou inévitables, d'autres relèvent de la prévention, comme la fatigue quotidienne ou le tabagisme. Comment reconnaître une menace d'accouchement prématuré ? Quels sont les risques pour l'enfant ? Que faut-il faire ?

PUB

Quelle est la définition précise de l'accouchement prématuré?

L'accouchement prématuré est défini comme un accouchement avant 37 semaines d'aménorrhée (à partir du premier jour des dernières règles), sachant que le terme habituel est d'environ 41 semaines d'aménorrhée.

Un bébé de petit poids n'est pas forcément prématuré. Il est peut-être né à terme et est alors appelé «hypotrophique».

Quelles peuvent être les causes d'un accouchement prématuré?

Des causes très variables favorisent l'accouchement prématuré:

  • Le tabagisme.
  • La fatigue au travail ou à la maison.
  • Les chocs ou les accidents de la circulation.
  • Les interventions chirurgicales abdominales (comme l'appendicectomie).
  • Les maladies maternelles comme le diabète ou la toxémie - hypertension induite par la grossesse (dans ce cas, la grossesse est parfois arrêtée volontairement avant le terme pour éviter une souffrance au bébé ou un risque vital pour la mère).
  • Les infections urinaires.
  • La rupture prématurée de la poche des eaux en raison d'une infection du col et du vagin.
  • La grossesse gémellaire.
  • Les malformations utérines.
  • La béance du col.

Initialement publié par Dr Renaud Guichard le 27/04/2004 - 02h00 et mis à jour par Dr Renaud Guichard le 04/09/2012 - 15h49
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Plus d'articles