Les 5 maladies mentales les plus connues

Mise à jour par Dr Philippe Presles le 09/10/2012 - 15h27
-A +A

Les cinq maladies mentales les plus connues sont les suivantes: schizophrénie, trouble bipolaire ou psychose maniacodépressive, dépression sévère et persistante, troubles de personnalité limite ou borderline et trouble obsessionnel-compulsif ou TOC.

Le point sur les principales caractéristiques de ces 5 maladies mentales.

PUB

La schizophrénie

Il s’agit d’une maladie qui survient habituellement à l’adolescence et qui s’installe progressivement sur plusieurs années. Cette maladie mentale touche 1% de la population.

La schizophrénie est un trouble cérébral qui affecte la capacité d’une personne à distinguer la réalité et sa propre perception des événements. La pensée et les comportements sont affectés tout comme l’aspect émotionnel et l’humeur.

Dans les cas les plus graves, la personne atteinte peut avoir des hallucinations et des délires.

Sinon, la personne peut ressentir de la panique, de l’anxiété et de la peur.

Apparaissent alternativement des symptômes négatifs:

  • manque de motivation,
  • désintérêt,
  • rupture avec les relations sociales,
  • problèmes de concentration et de mémoire,

et des symptômes positifs:

  • délires,
  • troubles de la pensée,
  • fausses interprétations des événements,
  • agitation…

Le traitement de la schizophrénie repose sur une approche thérapeutique globale, comprenant des antipsychotiques et une réadaptation favorisant la reprise d’activités.

Les troubles bipolaires ou psychose maniacodépressive

Cette maladie est généralement diagnostiquée à l’âge adulte, vers 30 ans. Elle touche 2% de la population.

Le trouble bipolaire se caractérise par une alternance de périodes extrêmes d’excitation (manie) et de dépression, entrecoupées de phases normales, sans symptômes apparents. Ces périodes peuvent durer des jours, des mois ou des années.

Période maniaque:

  • grande sociabilité,
  • bavard avec un débit très rapide,
  • actif,
  • créateur,
  • irritabilité extrême,
  • sautes d’humeur rapides,
  • accélération de la pensée,
  • gestes dangereux,
  • réactions excessives, démesurées,
  • etc.

Période dépressive:

  • tristesse,
  • sentiment d’inutilité,
  • désespoir,
  • culpabilité,
  • perte d’intérêt,
  • pensées suicidaires,
  • etc.

Perdre le contact avec la réalité et entendre des voix (dans 15 % des cas) sont des troubles que l’on peut observer à la fois en période de manie et de dépression.

Les formes de traitement les plus répandues sont les médicaments et la psychothérapie.

Initialement publié par Dr Philippe Presles le 16/10/2012 - 00h00 et mis à jour par Dr Philippe Presles le 09/10/2012 - 15h27

Guide l’indispensable, Union nationale de familles et amis de personnes malades et/ou handicapées psychiques (Unafam) et Fédération des familles et amis de la personne atteinte de maladie mentale (Ffapamm), www.unafam.org.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Souffrez-vous d'un trouble obsessionnel compulsif (TOC)? Publié le 12/10/2012 - 16h10

Pour calmer l'anxiété, les personnes atteintes de troubles obsessionnels compulsifs sont forcées de mettre en place des rituels , des actions répétitives, comme remettre les choses exactement à la même place, vérifier des dizaines de fois qu'une port...

Souffrez-vous d'un TOC? Publié le 02/04/2013 - 15h55

Les TOCs ou troubles obsessionnels compulsifs sont classés dans les troubles anxieux. Fréquents (ils touchent plus de 2% de la population), ils sont aujourd'hui bien connus. En conséquence, nous avons tendance à penser TOCs dès que nous pensons à des...

Trichotillomanie : s'arracher les cheveux à en devenir chauve Mis à jour le 07/11/2006 - 00h00

La présence d'une anomalie sur un gène vient d'être découverte chez des personnes atteintes de trichotillomanie , un trouble psychologique qui conduit à s'arracher régulièrement les cheveux ou les cils. Ce trouble obsessionnel compulsif , dont la cau...

Plus d'articles