5 étapes pour prendre confiance en soi

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 13/10/2013 - 23h31
-A +A

Comment remédier au manque de confiance en soi ?

Christophe André*, médecin psychiatre de renommée, nous propose 5 étapes pour y arriver.

Après un repérage des situations difficiles et quelques efforts de changement, la dernière étape consiste à établir un programme d'entraînement pour affronter progressivement les situations gênantes.

PUB

1) Bilan et repérage des situations gênantes

Décrire le manque de confiance en soi.
La première chose que l'on demande aux personnes qui se plaignent de manque de confiance en soi est de faire un bilan, un état des lieux assez précis. Cette démarche consiste à repérer les petites dérobades du quotidien, à décrire comment le manque de confiance en soi se traduit dans la vie quotidienne : des personnes disent qu'elles n'osent pas demander certaines choses, réaliser certaines démarches, danser devant les autres, parler en public, insister face à une tâche difficile, etc.

En effet, on ne peut pas travailler sur un concept global, il est essentiel de détailler et donc de disposer d'une liste la plus précise possible, des points et des situations gênants. On peut alors s'entraîner peu à peu à affronter les situations difficiles car il faut bien le souligner, la confiance en soi se nourrit du manque de confrontation aux situations. Les gens évitent énormément, ils ne confrontent pas à ce qui leur fait peur, c'est un point très important à retenir.

2) Accepter l'imperfection

Souvent, le manque de confiance en soi est dû à une part de perfectionnisme.
Les gens n'osent pas faire certaines choses parce qu'ils ne le font pas parfaitement. Par exemple, ils n'osent pas danser car ils pensent ne pas savoir danser assez bien, ils n'osent pas poser une question par peur qu'elle ne soit pas assez intelligente ou claire, etc.

 

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 22/01/2008 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 13/10/2013 - 23h31

* Christophe André est médecin psychiatre. Il exerce à l'hôpital Sainte-Anne à Paris et dirige une unité spécialisée dans le traitement des troubles anxieux et phobiques. Enseignant à l'université Paris X, il est également l'auteur de nombreux ouvrages grand public.

A lire
" Imparfaits, libres et heureux, pratiques de l'estime de soi ", Christophe André, éditions Odile Jacob.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
raveloup

Je trouve cet article très intéressant d'autant plus qu'il me colle à la peau. Je suis en dépression suite à un burn out, je ne supportais plus la pression de mon directeur qui me faisait trop penser à mon père, j'ai décidé de voir chaque semaine un psychiatre qui m'a réouvert de vieilles plaies infectées. J'ai pris conscience de ce qu'il m'avait dis, je l'ai accepté mais je n'arrive plus à remonter, je suis vide. J'ai toujours eu très peu confiance en moi et maintenant je suis dans le vide total, je me cache, je fais l'autruche, j'ai peur des autres et du mal qu'ils pourraient me faire car je n'ai eu que des échecs dans ma vie sauf mes deux enfants. Ma confiance est les perdue, j'ai l'impression que quoi que je fasse, je vais le rater. Je vis avec quelqu'un qui me remet la tête dans l'eau lorsque je veux reprendre un peu d'air, je reste car je n'ai pas d'autre solution financière. J'ai été battue une foi par lui et une foi par sa fille. Je suis partie souvent et revenue par confiance à ce qu'il me disait. Comment faire pour m'en sortir...,?

Amina

J'ai aimé ces conseils.Je vous remercie .

manutor

Archi nul comme avis.

J'espère que personne n'est assez dupe pour suivre ces conseils...

Vous confondez confiance en soi et assurance de soi ?

PUB
A lire aussi
Les amis allongent la vie! Mis à jour le 02/08/2010 - 00h00

Les recherches se multiplient sur le sujet depuis quelques mois. Récemment, des chercheurs ont effectué une méta-étude sur le lien entre longévité et amitiés .

Equitation : l'équilibre physique et mental Publié le 16/04/2013 - 11h52

Equilibre, souplesse, tonicité: l'équitation est une activité sportive complète et très bénéfique pour le corps. Contrairement à certaines idées reçues, en l'absence de pathologie vertébrale, elle n'est pas mauvaise pour le dos! L'équitation permet a...

Plus d'articles