20.000 IVG chaque année en Belgique

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 14/03/2014 - 14h16
-A +A

L'interruption volontaire de grossesse (l'IVG ou encore l'avortement) est autorisé par la loi en Belgique depuis 1990 à condition d'intervenir avant la fin de la 12ème semaine de grossesse.

En Belgique, les IVG se pratiquent soit dans les centres extra-hospitaliers (centres de planning familial qui pratiquent des avortements), soit dans les hôpitaux.

Le nombre d'interruptions volontaires de grossesse (IVG) en Belgique est resté stable ces dernières années, après une augmentation importante au début des années 2000.

PUB

L'avortement est stable en Belgique

En effet, les derniers chiffres disponibles, pour l'année 2011, font état de 19.578 IVG. Ce chiffre est relativement constant au fil des années mais il doit être nuancé car on remarque que de plus en plus de femmes de 40 et plus subissent un avortement et, à l'opposé, des jeunes femmes de moins de 20 ans également.

Quels modes de contraception sont liés à l'avortement ?

Ces chiffres sont précis car, depuis 1993, tout avortement est enregistré mais de manière anonyme. La fiche reprend un certain nombre de données comme l'âge de la patiente, le moyen contraceptif utilisé et autres.…

Ainsi, on peut savoir que 41,65 % des patientes ne prenaient aucune contraception tout âge confondu.

A noter aussi que le la pilule est le contraceptif le plus souvent utilisé parmi les femmes qui ont subi une IVG (30,48%), juste avant le préservatif (14,57%).
31% des IVG sont liées à une utilisation incorrecte du moyen de contraception, et 15,55% à une inefficacité de la méthode.

La grande majorité des avortements ont lieu dans des centres spécialisés (81,27% contre 18,73% à l'hôpital). 

Si vous pensez être enceinte, et que vous hésitez à poursuivre votre grossesse, prenez contact le plus rapidement possible avec un centre de planning familial. Vous trouverez une liste des centres agréés ici : http://www.loveattitude.be/

Initialement publié par Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 21/01/2002 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 14/03/2014 - 14h16

Rapport de la Commission nationale d'évaluation de la loi du 3 avril 1990 relative à l'interruption de grossesse, 27 août 2012.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
mcsalou

mc.salou@laposte.net

c'est difficile de faire une IVG. J'en ai fait une il y a 15 and et j'en suis traumatisée encore.

PUB
A lire aussi
Zoom sur l’interruption volontaire de grossesse Mis à jour le 29/03/2017 - 12h07

En Belgique, environ 20.000 interruptions volontaires de grossesse ( IVG ) sont pratiquées chaque année. Comment se passe une IVG ? Où est-elle pratiquée ? Quels sont les risques ? Explications.

La pilule du lendemain, ça marche comment? Publié le 09/01/2012 - 12h06

La pilule du lendemain , à n'utiliser que de façon exceptionnelle, n'est pas efficace à 100% mais plus on la prend vite et plus on met les chances de son côté. Rapport non protégé, capote mal utilisée (attention aux ongles!), oubli de pilule... Ces s...

Plus d'articles