10 idées pour une maison enfin rangée

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 30/10/2017 - 12h26
-A +A

Une maison rangée, c’est bon pour la santé : moins d’allergisants, moins d’acariens…. Et moins de stress. Ce bien-être est à la portée de tous, même si nombreux sont ceux qui se croient désordonné(e)s de nature.

PUB

Commencer par ne rien faire 

Souvent, nos envies de rangement se concrétisent dans un « grand ménage » qui prend beaucoup d’énergie et dont les résultats sont immanquablement décevants, et surtout temporaires. Pourquoi ne pas commencer plutôt par une observation calme et sans jugement de toute votre habitation, pour faire le point sur ce qui vous plaît et ce que vous voulez changer ?

 

Ranger tout le temps (et jamais)

Si chaque objet utilisé est immédiatement remis à sa place, on n’a jamais besoin de ranger quoi que ce soit. C’est une réalité qui gagne à être rappelée aux personnes qui n’aiment pas ranger : le désordre n’est pas la seule alternative ! Certes, il faut alors avoir un peu de discipline, mais l’habitude est vite prise.

 

« Rangé, c’est rangé »

L’une des plus grandes sources de désordre, c’est ranger « à moitié » : mettre les choses à ranger dans la bonne pièce, mais pas au bon endroit ; vider le frigo, mais sans ouvrir les tupperwares qu’il contient ; faire une lessive, mais sans étendre le linge propre ; etc. Le résultat, c’est que vous aurez dépensé de l’énergie, mais que vous n’en retirerez pas le bénéfice d’une maison vraiment en ordre.

 

Reconnaître le poids des émotions

Parfois, derrière le désordre, il y a une difficulté pour faire face aux sentiments qui s’attachent à certains objets. La réaction est souvent d’éviter d’y réfléchir ou de s’en approcher, ce qui rend évidemment le rangement difficile. Mieux vaut en toute conscience décider de la bonne place de cet objet, et s’y tenir.

 

Ranger, c’est vider

Quand tout est en place, c’est bien. Quand on a de la place, c’est encore mieux ! Si tous vos espaces de rangement sont pleins, toute nouvelle acquisition va poser problème. Essayez d’avoir au moins 20% d’espace vide dans vos placards, armoires et compagnie.

 

Les objets virus

Alexandra Viragh, spécialiste en feng-shui et formatrice, a consacré un ouvrage au « rangement-détox ». Elle recense sept objets « virus » qui se propagent dans la maison et font renaître le désordre à la moindre faiblesse. Sachez les reconnaître !

  1. Les objets pas très utiles ni très jolis, qui n’ont pas de place attribuée, et qui du coup traînent toujours.
  2. Les objets qui nous rappellent des souvenirs.
  3. Les bibelots : pas assez jolis pour vraiment décorer, ils sont simplement là parce qu’on les aime bien, mais restent des éléments de désordre.
  4. Les objets empilés : quelle que soit leur nature, tout ce qui est empilé est invisible, inutilisé, et sera bientôt abîmé.
  5. Le linge et les vêtements abîmés qui traînent sans que l’on sache quoi en faire
  6. Les objets « au cas où », en trop, que l’on stocke en imaginant qu’on en aura besoin « un jour ».
  7. Les objets informatiques : téléphones, tablettes, ordinateurs, qui n’ont souvent pas de lieux de place attribuée. Il faut leur ajouter les différents câbles, chargeurs et compagnie.

Tous ces « virus » ne sont pas forcément à jeter, mais il est essentiel de leur trouver une place pour ne pas être envahi.

Transit ou exit ?

Quand vous rangez, il n’est pas toujours possible de tout replacer immédiatement. Préparez donc à l’avance deux boîtes. Dans l'une, vous placerez tous les objets qui sont destinés à quitter votre maison, mais qui ne vont pas à la poubelle : à recycler, ou à donner. Dans l'autre, tout ce qui n'a pas encore de place : vous n'avez pas encore décidé si vous gardez ou si vous jetez, vous réfléchissez au bon endroit où le mettre, etc.

Réorganiser pour moins de stress

Veillez à l'ergonomie de votre habitation. Ce que vous utilisez le plus souvent devrait être placé au plus près de vous, là où il sera facile de le trouver et de le remettre au bon endroit. Les choses que vous n'utilisez que rarement peuvent être rangées plus loin, en haut d'une étagère ou au contraire tout en bas.

Trouver les habitudes qui vous piègent

Qu'est-ce qui, dans vos journées, fait que votre maison n'est pas rangée ? Quitter la table sans débarrasser, reporter le moment de ranger les courses… Parfois il suffit de changer quelques habitudes pour que la maison se range toute seule (ou presque).

Voir le rangement autrement

Pour finir, le plus important : arrêtez de voir le rangement comme une corvée. C'est du temps pour vous : vous méritez que votre cadre de vie soit respecté. Bien sûr, pour cela il faut aussi que ces corvées soient réparties équitablement… quand le ménage est enjeu de disputes, ce n'est bon pour personne.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 30/10/2017 - 12h26

Alexandra Viragh, "Rangement détox", éd. Solar

Notez cet article
PUB
A lire aussi
Souffrez-vous d'un trouble obsessionnel compulsif (TOC)? Publié le 12/10/2012 - 16h10

Pour calmer l'anxiété, les personnes atteintes de troubles obsessionnels compulsifs sont forcées de mettre en place des rituels , des actions répétitives, comme remettre les choses exactement à la même place, vérifier des dizaines de fois qu'une port...

Ne ramenez pas de souvenirs plombés ! Mis à jour le 15/07/2003 - 00h00

Qui dit vacances à l'étranger, dit souvenirs pour la famille ou les amis ou pour se faire plaisir, mais attention aux objets en céramique ou en métal ... qui peuvent contenir du plomb, toxique pour l'organisme.

Plus d'articles